Les “Vieux blancs” de Guyane (documentaire de 1963)

Les “Vieux blancs” de Guyane (documentaire de 1963)

https://www.youtube.com/watch?v=mGfHx0HjxOg

Le bagne de Guyane était une constellation de camps de travail et d’enfermement répartie sur les parties habitables de la Guyane française. De 1852 à 1946, plus de 70.000 condamnés y furent envoyés. Machine à broyer les corps et les âmes, il fut surnommé la “guillotine sèche”, tant le taux de mortalité y était élevé. Si Daladier signa en 1938 un décret ordonnant la fin des déportations, ce n’est qu’en 1946 que le rapatriement des forçats commença. Il restait à ce moment là en Guyane près de 3300 condamnés.

Certains d’entre eux, qui avaient été astreints au “doublage” (à leur libération, ils devaient encore rester en Guyane durant une période équivalente à leur peine), préférèrent ne pas rentrer et continuèrent de mener une vie de misère dans ce pays à l’abandon. C’est à ces anciens forçats, surnommés les “Vieux blancs”, que le journaliste tend son micro.

Leurs témoignages saisissants rappellent les pages les plus poignantes du Papillon d’Henri Charrière, qui paraîtra quelques années plus tard. Ils racontent l’inhumanité de ce système, son arbitraire et sa cruauté. Ce reportage montre aussi comment le bagne a transformé cette terre riche et belle en un cul-de-sac du monde défiguré par sa mémoire concentrationnaire.

Articles liés