Djihadiste en Irak, assisté en France…

Dans Le Point du 16 janvier, un article intitulé « L’histoire funeste des trois tueurs » (pp. 43-47) brosse le portrait du « réseau des Buttes-Chaumont » dont faisaient partie les frères Kouachi et Amedy Coulibaly, les auteurs des récents attentats meurtriers de « Charlie Hebdo », de Montrouge et du supermarché casher de la Porte de Vincennes à Paris. L’article mentionne le cas d’un comparse, Mohamed el-Ayouni, qui s’est rendu en Irak en juillet 2004. Dans les combats de Falloujah, il a perdu son bras et son œil gauches. De retour en France, il a demandé une allocation handicapé… et l’a obtenue des services sociaux. L’article peut être lu ici.

Articles liés

9Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Parole , 28 janvier 2015 @ 9 h 02 min

    ceux qui partent faire le djihad ne doivent plus revenir.
    Ils ont fait un choix de vie et doivent l’assumer avec leur rêve Islamique chez eux pas chez nous !

    Quand Hollande va se réveiller à ce sujet ?
    Nous en avons encore pour Deux ans 1/2…..

    C’est incroyable tout de même , ils quittent un pays de paix pour aller faire la guerre contre des êtres humains qui vivaient eux aussi en paix sur un territoire qui n’appartient pas à daesh , et ensuite la France devrait financer à vie les conséquences de leur choix strictement personnel …..

    De qui on se moque ???
    Le gouvernement français est en crise de non sens, de non raisonnement pour raison de domination musulmane …
    C’est gens vivent sur le dos de la caf et de tous les avantages sociaux de notre république qu’ils combattent …..Les français sont fous !

    Qu’ils demandent aux djihadistes de les financer !
    Je suis pour que les frontières se ferment devant le désir de retour de ces monstres !

  • micaelli , 28 janvier 2015 @ 9 h 38 min

    Je suis invalide militaire reconnu ( 65% ) notamment pour une oreille définitivement
    perdue ….
    le ministère des anciens cons battants m’a refusé ( par 2 fois ) l’achat d’uneprothèse auditive pour l’autre oreille qui est à 50% d’audition …..
    Il est vrai que je n’ ai fait que SERVIR la FRANCE ….. !

  • lagode , 28 janvier 2015 @ 11 h 56 min

    les français sont vraiment des imbéciles, ils ne réagissent a rien, du moment que ça ne les touchent pas, ils se foutent de tout!

  • vikinglenormand , 28 janvier 2015 @ 12 h 17 min

    Entièrement en accord Lagode,car tous les jours ils ont leur cachet PS ou UMP pour ne pas tomber malade du FN.

  • Besson.D , 28 janvier 2015 @ 12 h 39 min

    Les Musulmans Djihadistes sont apparemment les bienvenus en France !!! Merci Madame Taubira, merci Messieurs-Mesdames du gouvernement, et toi le contribuable cocu, continue à voter pour ces politiciens pourris , tu seras prochainement converti de force à l’Islam et obéira à la Charia…

  • montecristo , 28 janvier 2015 @ 12 h 47 min

    J’aimerais bien savoir QUI a décidé d’une telle disposition ?
    QUEL responsable des services sociaux ou des politiques ?
    Des noms ! Des noms !

  • maginet , 28 janvier 2015 @ 12 h 51 min

    a ajouter
    mentor-des-freres-kouachi-et-de-coulibaly-pour-le-contribuable/
    Les 1400 djihadistes de France en Syrie continuent de toucher jusqu’à 2200€/mois

    On comprend en lisant le titre pourquoi les chefs de l’Etat islamique sont aussi friands de djihadistes venant de France. En plus d’être le contingent le plus garni, ils sont les plus fanatisés mais surtout grâce à notre Etat complice ils rapportent le plus d’argent.

    Ainsi, nous apprenons par Alain Marsaud député des français de l’étranger « les CAF de la région Sud-Ouest compteraient une dizaine de cas de personnes parties faire le djihad en Syrie et qui toucheraient toujours leurs allocations. L’un d’eux continuerait par exemple de percevoir 2.200 euros chaque mois. » http://fr.novopress.info/176311/partis-faire-djihad-continuent-toucher-jusqua-2200e-d-allocations-mois/
    La sœur de Mohamed Merah par exemple en tant que mère isolée de 4 enfants touche quand à elle 2500€ d’allocations familiales, alors que celle-ci se trouve en Algérie et que le père de 2 des 4 enfants est en Syrie pour faire le djihad et utilise cet argent pour financer des armes. http://www.observatoiredesgaspillages.com/2014/2500-euros-par-mois-d-aides-sociales-pour-la-soeur-de-mohammed-merah/

    Après les djihadistes qui touchent des allocs, le djihadiste logé par l’Etat à 3000€/mois
    Info Contribuables et associés
    http://www.observatoiredesgaspillages.com/2015/3000-euros-par-mois-le-cout-du-mentor-des-freres-kouachi-et-de-coulibaly-pour-le-contribuable/
    Chaque jour comporte son lot de surprises. Nous étions habitués depuis des lustres à assister un peu penaud à tout ce gaspillage des fonds publics. Entre le pont où personne ne passe, la salle des fêtes en zone inondable, ou le énième rond-point sur 100 mètres de route. C’est devenu une sorte de folklore français qu’on prend un peu à la rigolade, même si cette rigolade coûte beaucoup d’argent aux français qui daignent encore payer des impôts.
    Mais cette semaine les surprises n’ont pas fait rire, étant d’un niveau tout autre que les constructions inutiles. Après avoir appris que nos djihadistes touchaient toute sorte d’allocations familiales ou revenus de subsistance, Contribuables et associés nous informent que le mentor des frères Kouachi et Coulibaly, M. Djamel Beghal a été assigné à résidence entre mai 2009 et mai 2010 dans le Cantal.
    « En mai 2009, Beghal arrive à Murat, 2200 habitants, dans l’attente de son expulsion vers l’Algérie, expulsion qui n’interviendra jamais.
    Le préfet du Cantal requiert une chambre dans un hôtel trois étoiles, « Les Messageries ». Depuis 2001 et jusqu’alors, Beghal avait passé son temps en prison, après avoir été condamné pour avoir projeté un attentat contre l’ambassade des États-Unis à Paris, en 2001.
    Non content d’être logé, nourri et blanchi aux frais du contribuable, à vos frais, Beghal mégote sur la nourriture qui lui est servie. Dans ce département connu pour ses charcuteries, Beghal se verra servir des repas halal. Il se trouve également à l’étroit dans sa chambre d’hôtel, et obtient progressivement un studio, puis un deux pièces de 70m² où il peut recevoir sa femme et ses enfants.
    Coût pour les Français : 3000 euros par mois. La plaisanterie s’est interrompue en mai 2010 lorsqu’il a été découvert que Beghal projetait avec les frères Kouachi et Coulibaly de faire évader l’Algérien Smaïn Aït Ali Belkacem, auteur des attentats de 1995 qui avaient fait 8 morts en France. »
    Et on s’étonne aujourd’hui que notre pays est la cible des attentats des fous de Dieu. Le paradis d’Allah pour nos djihadistes surtout si ceux-ci sont étrangers, n’est pas au ciel mais en France. Nos gouvernants successifs se couchent face l’islam radical et ses adeptes pensant ainsi avoir la mansuétude de nos salafistes éclairés. C’est souvent le contraire qui se produit, l’indulgence et le laxisme sont vus comme des faiblesses. La seule solution envisageable est l’enfermement à perpétuité afin qu’ils ne sortent jamais. L’objectif de l’Etat n’est pas de soucier de leurs réinsertions mais de ne pas les voir libre afin de protéger de potentielles victimes. La politique de l’autruche qu’aime à pratiquer le législateur est une politique criminelle. Elle verra de futures victimes périr de la main de ces soldats de l’orient. En son temps, Winston Churchill disait à Daladier et Chamberlain lorsque ceux-ci ce sont couchés lors des accords de Munich « Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre ». L’histoire est un éternel recommencement.

    Je tiens à préciser que les textes sont repris

Les commentaires sont clôturés.