L’école publique parle de sodomie et de godemichet à des enfants de 13 ans

affirme l’institut Civitas, document et lettre d’un parent d’élève choqué à l’appui :

 

> s’inscrire aux Journées de retrait de l’école

Autres articles

67 Commentaires

  • la Mésange , 27 Fév 2014 à 21:04 @ 21 h 04 min

    Sans blague ? Cela ne fait QUE 4 ans que je le répète partout, et d’autres avec moi. Mais non, voyons, on est des “tarés”, des “complotistes”, des “intégristes” (AHHHHH !!!)

    Combien de fois ai-je écrit sur les blogs, forums, etc. de notre “famille de pensée” d’aller lire d’urgence les chapitres sur la sexualité des manuels dits de “SVT” (sic) de la classe de quatrième ?

    Il me semble qu’en tant qu’enseignante, je suis plutôt un peu bien placée pour être au courant non ?
    Mais non, je suis une conne, j’affabule, ou je radote, etc.

    Et voilà, des parents d’élèves découvrent l’eau tiède : bravo les gars, bravo : 20 sur 20.

    Signé, la Mésange, furieuse.

  • elisseievna , 27 Fév 2014 à 21:40 @ 21 h 40 min

    La mésange : avez vous des titres d’ouvrages ?

  • gerard57 , 27 Fév 2014 à 21:58 @ 21 h 58 min

    L’ignorance du contenu des programmes scolaires est une vraie catastrophe. Avec des parents souvent absents, travaillant tous les deux, ou le drame du divorce, ou encore l’indifférence ou l’insouciance très courantes des adultes, les enfants sont livrés en pâture à la propagande idéologique, à la confrontation avec la perversion de la pensée scolaire qui a largement remplacé aujourd’hui, avec Peillon, Belkacem ou autres Taubira, l’apprentissage de l’authentique liberté intellectuelle qui passe par la maîtrise non seulement de la langue, mais encore de la science véritable.
    Parents, n’abandonnez pas vos enfants à l’école, ne vous déchargez pas de vos responsabilités, informez-vous, parlez à votre enfant avant qu’il ne soit trop tard.

    Le document en question ne relève même pas de l’idéologie du genre (qui aggrave encore davantage la situation), il concerne l’éducation sexuelle de votre enfant, qui passe par des cours spécifiques comme ceux des SVT et des interventions en milieu scolaire de militants genre Planning Familial ou autres, si ce n’est les “infirmiers” ou “infirmières” de l’établissement qui peuvent maintenant aller jusqu’à délivrer sans que vous le sachiez, la pilule abortive (dite du lendemain) à vos adolescentes !

    Il est temps comme le dit la Mésange, tellement ! Et je regrette de n’avoir pas été sur les réseaux sociaux comme elle pour avertir, la situation est tellement grave.

  • Goupille , 27 Fév 2014 à 22:22 @ 22 h 22 min

    Pardon, j’excuse, mais : fellation, sodomie, cunnilingus et godemiché, ce n’est pas de l’éducation sexuelle de SVT, cela. C’est de l’éducation érotico-pornographique.
    Donc, les parents sont habilités à porter plainte, non ?

    Il faut qu’il y ait des profs bougrement pervers pour se livrer à ce genre d’incitation à la débauche sur mineurs.
    Ou bien n’ont-ils vraiment plus rien dans la tête ?

  • antonini , 27 Fév 2014 à 23:58 @ 23 h 58 min

    il n’y a quand France ou rien ne bouge, regardé autour de nous ,tout les pays ou les peuples se révolte quand un gouvernement ne leur plait pas et en France pays révolutionnaire ,rien et pourtant on aurait de quoi ! Les Français sont devenus de vrai moutons !!!

  • Professeur d'SVT , 28 Fév 2014 à 0:22 @ 0 h 22 min

    C’est justement parce que les jeunes sont si facilement exposés à du contenu pornographique de nos jours qu’il convient de recadrer des pratiques comme la sodomie pour ce qu’elle est dans le monde réel.
    Papa et maman ne le feront pas à la maison, ou bien souvent trop tard, et c’est un des rôles des enseignants d’éduquer les élèves à percevoir le monde qui les entourent, ce qui aujourd’hui signifie de parler de beaucoup plus de choses qu’avant du à la banalisation des contenus pornographiques sur internet.

    Il ne faut pas se leurrer. Aujourd’hui, à 13 ans, même le plus innocent des enfants à vu des choses que l’on se doit de clarifier avec lui. Personne d’autre ne le fera.
    Et d’expérience, ce sont les enfants eux même qui peuvent venir nous poser des questions sur la fellation ou la sodomie …

    N’oublions pas que ce qui importe, c’est la sécurité des jeunes, qui passe par la connaissance, non pas par l’ignorance, même si je vous accorde que cela parait tôt. Mais il faut vivre avec son temps.

  • kenworthgg , 28 Fév 2014 à 4:12 @ 4 h 12 min

    Bonjour : Les français n’ont que ce qu”ils mérite ,Ils récoltent ce qu ‘ils ont semé , leurs politiques sont encore plus écœurants que leurs militaires qui se sont dégonflés dans les années 60 ,j’espère bien qu’ils subirons se qu’ils ont fait subir à d’autres ,mais ne vous inquiétez pas ,on vous baisera la droite ,la gauche, les verts et votre Marine .

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France