Nicolas Doze : “L’euro est trop fort pour les Français, pas pour les Allemands”

“Quand on n’a plus d’argent, on le vole, tout simplement” constate Nicolas Doze ce jeudi sur BFM TV. En effet, Montebourg voudrait régler les politiques d’échec de la France en dévaluant l’euro en faisant tourner la planche à billet. La solution des gouvernements qui sont ruinés… et que ne souhaite pas l’Allemagne.

Autres articles

6 Commentaires

  • charles-de , 27 Fév 2014 à 18:44 @ 18 h 44 min

    Et QUI nous a fichus dans cette galère ? Mitterrand, Chevènement, Mélenchon et compagnie !!

  • bimiman , 27 Fév 2014 à 20:38 @ 20 h 38 min

    “pas de risque d’inflation en ce moment”. Oui, le risque est celui d’une déflation.

  • Charles , 27 Fév 2014 à 21:03 @ 21 h 03 min

    La conclusion de Nicolas Doze sur la “vertu” monétaire est totalement enfantine.
    On est dans le yakafokon. Stupido.
    N’oubliez pas qu’il a été un chaud partisan de l’euro rigide.il est devenu discret.

    Si il veut présenter et commenter la politique monétaire de la zone Euro,
    il doit nécessairement présenter un tableau comparatif des cours $/€
    et celui des taux directeur Fed/BCE sur 10 ans,a minima (2003/2013).

    Il est pitoyable qu’il n’ait même pas pensé a nous montrer la variation du rapport $/€.

    Celui ci a varié du simple au double sur 2001/2014:
    Un $ fort/€ faible a 0.80$ pour 1€
    Un $ faible/€ fort a 1.60$ pour 1€
    Nous sommes entre les deux niveaux à $1.37/1€.
    Et en plus,le $ peut encore baisser pour passer a 1.40 puis 1.50 .

    On voit mal pourquoi une parité de 1 pour 1 qui a déjà existé en 2001/2002
    serait devenue une parité “sale et mauvaise/méchante/pas bien”
    comme il le laisse entendre.

    Il glisse sur le sujet clé,à savoir la divergence d’intérêt
    entre les industries de haute technologie Allemande et Françaises.

    Les Allemands fabriquent de la technologie non stratégique (Voitures de luxe,Robots)
    Les Français fabriquent de la technologie stratégique
    (Airbus,Ariane,Rafale,hélicoptères,X3,Leclerc,Frégates,Centrales)
    Techniquement,ils sont en tête,(no 1 ou 2 ou 3)ce qui dépasse l’entendement.

    Les voitures allemandes qui tirent les exports sont des biens d’équipements BTC (Public)
    Le prix n’a pas d’ importance pour l’acheteur Chinois ou Russe(plus c’est cher,mieux c’est).

    La situation actuelle est excellente pour VW (Audi etc) comme pour Boeing.
    VW n’a pas de concurrent sur son segment,idem pour BMW
    Les produits stratégiques eux sont impactés par les budgets publics
    et la concurrence stratégique et politique

    Nous sommes les seuls perdants.
    Imaginez une parité raisonnable de l’Euro Franc a 1 pour 1 contre le $.
    Ceci avec un taux directeur BDF égal a celui de la Fed (0.25%).
    Cela devient alors un casse tête a la fois pour Boeing et pour VW.

    Ces produits français de haute technologie ont de 40% à 60%
    de contenu franco français qui bénéficierait ipso facto d’un alignement monétaire sur le $.
    idem pour toute notre filière agro-alimentaire (vins,viandes,plats préparés,surgelés etc).
    Une parité de 1 pour 1 offrirait une magnifique bouffée d’oxygène.
    L’inflation n’existerait que pour ceux qui veulent rouler Allemand.
    Pour le coût du pétrole,celui ci ne représente que 20% du prix à la pompe.
    Il y a 60% de droits d’accises et 10% de raffinages/transport et 10% de distribution.
    Une hausse de 30% sur 20% ne représente que 0.09€ en plus sur un litre a 1.50

    Soit 1 litre de 98 à la pompe;Calcul avant et après un ajustement de 28%.
    Nous considérons un passage de 1.39$ à 1$ pour 1€ (soit -28% de 1.39).
    Contenu Avec 1.39$ avec 1$
    Accises 60% 0.83€ 0.75€
    Distribution 20% 0.28€ 0.28€
    Coût du Brut 20% 0.28€ 0.36€
    Pompe au Litre 1.50€ 1.50€
    L’état perd 9.6% sur ses droits d’accises contre une relance qui génère des impôts,de la TVA,des cotisations sociales,des coûts de chômage en moins et un nouveau volume de ventes de carburant qui produisent des droits d’accises en plus…

    .http://fxtop.com/fr/historique-taux-change.php?YA=1&C1=EUR&C2=USD&A=1&YYYY1=1990&MM1=01&DD1=01&YYYY2=2014&MM2=02&DD2=27&LANG=fr

  • passim , 28 Fév 2014 à 14:18 @ 14 h 18 min

    Si vous ne voyez pas la différence entre une intervention de quelques minutes et un exposé de deux heures, graphiques à l’appui, c’est vous qui êtes stupide.
    Pour l’essentiel, Doze a raison : la dévaluation et l’inflation, c’est du vol.
    L’euro est criticable, peut-être. Mais il nous aura au moins protégé de cette spoliation répétitive, qui était la bouée de sauvetage des gouvernements malhonnêtes.
    Mitterrand a commencé son règne en dilapidant l’argent des contribuables, puis, mis au pied du mur, a dévalué de Franc à plusieurs reprises.
    Il faut, aux fous, des garde-fous. Quand les gouvernements font joujou avec la monnaie, ce sont les citoyens qui paient.

  • Charles , 28 Fév 2014 à 14:41 @ 14 h 41 min

    Vous parlez et pensez comme les médias du système.

    1.Il ne faut pas 2 heures pour présenter un graphique
    simple a double échelle sur 10 ans.Taux et change.
    Encore faut il savoir le lire,ce dont je doute pour Doze.

    2.Tenir la même politique de change que les EUA,
    la Chine,la Russie et le Japon n’a rien de scandaleux.
    L’Allemagne est faux cul puisque elle s’appuie sur
    son gisement Est à bas salaires que nous n’avons pas.

    3.Le risque d’inflation en France est nul pour plusieurs raisons:
    3.1.Les salaires bloqués (ou en baisse),les produits plus chers
    ne se vendent pas faute de demande solvable.
    3.2.L’émergence continue de produits numériques tirent tous les prix des produits consommables vers le bas (Services)ou les empêchent de monter.,
    3.3.Les seules hausses sont les impôts et les loyers sur les métropoles du fait de la suréglementation (Permis PC,etc).

    Vous confondez tours et alentours.
    Revoyez les vidéos de justification du frère Chirac pour justifier l’euro rigide et magique (hilarant) de sa belle voix de basse…
    Vous soignez un patient en cassant les thermomètres.
    ce qui ne résout rien du tout mais aggrave la maladie.
    L’Euro magique ne nous a protégé de rien,sauf de la croissance.
    L’Euro est une invention des frères pour masquer leurs échecs économiques successifs depuis 22 ans (1992/2013).
    Sans ce cache sexe,une ou deux dévaluations auraient obligé
    les zélus à corriger leur nonchalance…

  • SD-Vintage , 28 Fév 2014 à 18:09 @ 18 h 09 min

    @ passim
    28 fév 2014 à 14:18 at 14 h 18 min
    + 1
    “Pour l’essentiel, Doze a raison : la dévaluation et l’inflation, c’est du vol.
    L’euro est criticable, peut-être. Mais il nous aura au moins protégé de cette spoliation répétitive, qui était la bouée de sauvetage des gouvernements malhonnêtes.”

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France