L’ONG chrétienne Vision du monde cède au lobby homosexuel puis rétropédale

Vision du monde Amérique, une ONG chrétienne évangélique qui emploie 1 100 personnes outre-Atlantique et récolte des fonds pour parrainer des enfants dans les pays pauvres (2,79 milliards au niveau mondial en 2011, ce qui permet de prendre en charge près de 4 millions d’enfants), vient de vivre une sacrée tempête : lundi, elle a annoncé par la voix de son président dans Christianity Today que, désormais, elle ne s’opposerait plus à l’embauche de salariés homosexuels “mariés” à une personne du même sexe. Pour mieux faire passer la pilule, l’ONG ajoutait qu’elle ne prenait pas position en faveur du “mariage” gay et qu’il ne s’agissait pas d’un compromis mais d’un pas vers l’unité des chrétiens (sic). On reste pantois devant tant de naïveté : Vision du monde n’est-elle donc pas au courant que le lobby homosexuel est en train de dynamiter la communion anglicane et que la dénaturation du mariage divise durablement partout où elle est imposée ?

Comme on pouvait le prévoir, les milieux évangéliques américains ont très mal pris la nouvelle, ainsi qu’en témoignent les réactions d’Al Mohler, de Russell Moore, de John Piper ou de Franklin Graham. Mardi, les dynamiques Assemblées de Dieu ont appelé leurs fidèles à cesser de donner à Vision du Monde et à transférer leurs dons “à des organisations pentecôtistes et évangéliques qui respectent les normes bibliques de la moralité sexuelle”. L’American Family Association a immédiatement demandé à ses deux millions de sympathisants de mettre la pression sur l’ONG et, en attendant un revirement, de cesser de donner à une association dont la politique se trouve “en conflit direct avec les Saintes écritures”. Etc.

Mercredi soir, Richard Stearns, le président de Vision du Monde aux États-Unis, a annoncé un revirement décidé à l’unanimité par le conseil d’administration et demandé pardon pour la décision de lundi, évoquant “une erreur” ainsi que “deux jours douloureux” : “plutôt que l’unité, nous avons créé des divisions et ce n’était pas l’intention”. “Il y a certaines croyances qui sont tellement au cœur de notre foi trinitaire que nous devons prendre une position ferme sur ces croyances”, a-t-il continué. Stearns a confirmé que l’organisation avait perdu des soutiens ces derniers jours, sans en dire davantage sur l’ampleur de la désaffection. Dans la foulée, les Assemblées de Dieu ont appelé leurs fidèles à apporter de nouveau leur soutien à Vision du monde. Un tel revirement suffira-t-il à rassurer des chrétiens évangéliques qui représentent le gros de ses donateurs privés ? Ne provoquera-t-il pas la fin de financements publics et une campagne de boycott de la part du camp d’en face ? Affaire à suivre…

Autres articles

8 Commentaires

  • Sapin , 27 Mar 2014 à 19:15 @ 19 h 15 min

    Chapeau les évangéliques!

  • Gisèle , 27 Mar 2014 à 19:58 @ 19 h 58 min

    Mais certaines ONG ont menacé certains états africains de les laisser tomber s’ils refusaient la politique du genderisme .

  • eric-p , 27 Mar 2014 à 23:31 @ 23 h 31 min

    Ah moi je suis très favorable aux mesures anglicanes !
    Plus ils adoptent les mesures LGBT, plus les anglicans se retournent vers le catholicisme !
    Regardez Tony Blair !

  • François2 , 28 Mar 2014 à 11:10 @ 11 h 10 min

    Tous ces parrainages (y compris en France) deviennent une affaire de charité-business (ou même comme ici de politique-business). Si parrainer des enfants était utile autrefois, maintenant cela semble s’apparenter à des allocations familiales données à la place d’états défaillants (et qui les encouragent à rester défaillants, pendant que leurs élites politiques et affairistes deviennent millionnaires). Il faudrait que les ONG et associations s’orientent vers les bourses d’études (et toujours vers les orphelinats pour les vrais orphelins).

  • champar , 28 Mar 2014 à 11:16 @ 11 h 16 min

    « plutôt que l’unité, nous avons créé des divisions et ce n’était pas l’intention ». « Il y a certaines croyances qui sont tellement au cœur de notre foi trinitaire que nous devons prendre une position ferme sur ces croyances »

    Il ne manque pas de culot le président de cette ONG, ces deux phrases dans cet ordre montrent de plus qu’il n’a pas de morale (1° phrase) et que “ces” croyances comme il les désigne ne sont pas les siennes (2° phrase).

  • Tonio , 28 Mar 2014 à 13:14 @ 13 h 14 min

    Tony Blair ne s’est pas converti à cause des positions pro-LGBT de l’Église anglicane (il soutient lui-même le “mariage” gay). Il s’est converti pour faire plaisir à sa femme et pour se “rebeller” contre la famille royale avec qui il entretenait des relations assez froides.

  • sentinelle , 28 Mar 2014 à 23:33 @ 23 h 33 min

    Sapin, Ne vous réjouissez pas trop, les catholiques ne font pas mieux…voir même pire.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen