La Guyane paralysée par une grève générale illimitée

La Guyane paralysée par une grève générale illimitée

Depuis ce lundi, la Guyane est paralysée par une grève générale illimitée. Insécurité, chômage, santé… les doléances des guyanais sont nombreuses. Voté samedi par 37 syndicats, ce mouvement a pris une tournure politique après que l’instrumentalisation de la crise en pleine campagne présidentielle a été dénoncée par le ministre de l’Intérieur Mathias Fekl et la ministre des Outremers Ericka Bareigts. Cette dernière a d’ailleurs annoncé qu’elle ne se rendrait en Guyane que lorsque les conditions seront réunies :

Autres articles

1 Commentaire

  • Vent d'Est, Vent d'Ouest , 27 Mar 2017 à 22:48 @ 22 h 48 min

    Alors que les Guyanais expriment leurs souffrances et leurs colères face à ce qu’ils doivent vivre au quotidien, l’autre ose dénoncer une instrumentalisation de la crise en pleine campagne présidentielle. Décidément, ces gauchistes, anciens ou nouveaux, sont tous des pathologiquement imperméables aux cris du peuple !

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen