Marine Le Pen confirme l’exclusion d’Alexandre Gabriac

Marine Le Pen a déclaré mercredi sur RTL qu’elle maintenait sa décision d’exclure Alexandre Gabriac (conseiller régional Rhône-Alpes) du Front national, après la publication entre les deux tours des élections cantonales par lenouvelobs.com d’une photo le montrant apparemment en train de faire le salut nazi. “Ma décision a été prise et l’exclusion a été prononcée”, a confirmé la Présidente du Front national. “Même à 10 000 km, avec le téléphone et le mail on est informé en temps réel. J’ai donc été informée en temps réel des travaux de la commission (de discipline, ndlr) et j’ai pris ma décision en toute connaissance de cause” a précisé Marine Le Pen, en vacances en Thaïlande lors de l’exclusion d’Alexandre Gabriac. “La commission des conflits a fait preuve d’indulgence, ça peut être tout à son honneur d’ailleurs, mais elle a un avis consultatif et c’est la présidente du Front national qui a la décision dernière” a-t-elle déclaré. Invité vendredi sur LCI, Jean-Marie Le Pen avait appelé sa fille à “faire appel de sa propre décision”.

Et si Marine avait commencé à “tuer le père”, comme le prévoyait Christophe Barbier ?

Autres articles