Jean-Marie Le Pen : « Le cordon sanitaire est une absurdité criminelle ! »

Qui d’autre que Jean-Marie Le Pen peut mieux parler du cordon sanitaire instauré par la gauche mitterrandienne ? Nouvelles de France a rencontré le président d’honneur du Front national. Il a notamment souhaité revenir sur les relations Sarkozy-FN. Entretien sans langue de bois.

Qu’est-ce que cela vous fait de voir le FN à 18% ?

J’en suis très content. C’est ce que nous espérions depuis toujours. Depuis 1988, nous n’avons d’ailleurs pas cessé de progresser malgré la petite parenthèse de 2007…

Comment expliquez-vous qu’en 2007, il y ait eu un recul du Front national et pas en 2012 ?

En 2007, la campagne de Sarkozy se faisait sur nos thèmes avec des moyens considérablement plus importants que les nôtres. En 2012, il a essayé de la faire également mais ça ne marche pas deux fois de suite !

Que pensez-vous de l’expression « cordon sanitaire » autour du Front national ?

Le cordon sanitaire est une absurdité criminelle ! De quel droit ces concussionnaires se permettent de dire qui est fréquentable et qui ne l’est pas ? Le seul point positif de ce cordon est qu’il nous protège de la vérole qu’ils représentent…

Entre Hollande et Sarkozy, avez-vous une préférence, au moins personnelle ?

Franchement ça m’est égal, ils, ou leurs formations, sont coresponsables et superposables. C’est dramatique pour le peuple français qui est en train de se rendre compte qu’il s’est majoritairement trompé.

À titre personnel, au-delà de toute consigne de vote, savez-vous pour qui voter au second tour ?

Marine Le Pen va donner son point de vue et sa consigne le 1er mai au défilé de Jeanne d’Arc. En ce qui me concerne, je suivrai les consignes du chef !

Qu’avez-vous pensé lorsque Nicolas Sarkozy vous a reçu à l’Élysée en 2007 ?

Il m’a reçu en hôte convenable et aimable. Nous avons échangé et discuté une heure mais ce n’est pas suffisant pour se faire une idée. Nos points de vue l’un sur l’autre n’ont pas évolué à cette occasion.

Entre Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, qui préférez-vous ?

Il faut bien reconnaître que Jacques Chirac demeure le plus mauvais Président de la Vème République même si j’admets que la compétition est rude en ce domaine… (rires)

N’est-il pas plus facile de faire alliance avec l’UMP de Nicolas Sarkozy qu’avec l’UMP de Jacques Chirac face au PS ?

Ces gens-là vont disparaître dans la déroute de l’économie française… Ça ne change pas grand-chose pour nous, parce qu’ils sont solidaires et se protègent les uns les autres.

Qu’avez-vous pensé de la Une de L’Humanité mettant côte-à-côte le Président Nicolas Sarkozy et le Maréchal Philippe Pétain ?

C’est dérisoire. C’est une méthode de communistes, qui n’ont de leçon à donner à personne. Cette manière de toujours vouloir se référer à la 2nde guerre mondiale est dérisoire…

Articles liés

4Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • diego , 27 avril 2012 @ 17 h 55 min

    Et pourquoi pas un cordon sanitaire autour des partis comme LO et le NPA qui ne sont pas des partis républicains, contrairement au FN ?

  • GB , 27 avril 2012 @ 21 h 15 min

    Jean-Marie Le Pen ne prend pas de risque en qualifiant les deux candidats encore en lice de “concussionnaires” : aucun d’entre eux n’est suffisament cultivé pour comprendre toute ce que ce terme a sinon de diffamant, du moins d’infamant ! :-)))

  • domremy , 28 avril 2012 @ 9 h 55 min

    JM LEPEN est un Français, qui a beaucoup plus le droit de parler que E JOLY, qui vient d ailleurs et ne connais pas la France profonde

    et que les partis politiques arretent un peu de comparer JM LEPEN avec le PETAINISTE, car si j ai bien lu un article de votre journal la semaine dernière le PS a trés largement lui aussi fréquenté le MARECHAL, on peut d ailleurs se poser des questions sur celui ci, car pour nous les enfants de cette époque c était le vainqueur de VERDUN, peut être a t il porté le chapeau pour les erreurs des autres.
    lorsque l on voit la politique actuellement, nous sommes obliger de nous rendre compte qu il y a beaucoup de combines et magouilles

Les commentaires sont clôturés.