Chantal Perrichon (Ligue contre la violence routière) refuse le débat

Chantal Perrichon, Présidente de la Ligue contre la violence routière, a refusé de débattre avec Jean-Luc Nobleaux, auteur de Radars le grand mensonge à qui elle indique souhaiter ne faire “aucune publicité, pas plus qu’à son livre d’ailleurs”. Elle n’a pas non plus souhaité participer à un débat avec Bernard Darniche sur France Bleu. Selon Jean-Luc Nobleaux, Chantal Perrichon a également refusé toute confrontation avec la Fédération française des motards en colère…

Autres articles

15 Commentaires

  • mazzoleni michel , 11 Juil 2011 à 9:48 @ 9 h 48 min

    a mme perrichon
    madame
    je ne comprends pas pour quelle raison vous ne parlez jamais des constructueurs
    je pense que se sont les premiers acteurs des tous les drames de la route
    a défaut de réponse de votre part je considére que votre rôle est purement politique
    télèguidé mesuré calculé et biensur avec a la clef un revenu financier

    bien a vous

  • vasse jacques , 8 Oct 2011 à 10:14 @ 10 h 14 min

    madame Perrichon est une réelle ayatolla, de la route, toute activité humaine comporte des risques, a sa place je décrêtrai une vitesse zéro = zéro morts
    elle est (…) cette nana, je crois savoir qu’elle a eu un drame dans sa vie, c’est très triste mais elle dépasse les limites, je crois qu’un jour elle veuille faire fructifier ses actions par l’octroi d’un poste ministeriel dieu nous en garde

  • david , 7 Juin 2013 à 17:51 @ 17 h 51 min

    J’espère que votre commentaire est a prendre au second degré…
    Et dans ce cas il est effectivement très bon 🙂

  • Adrien , 7 Juin 2013 à 18:43 @ 18 h 43 min

    Quelle honte ! Elle n’a aucun adhérents dans sa secte !

    En attendant la résistance s’organise notamment autour des nouveaux radars mobiles mobiles : http://abcmoteur.fr/pratique/radars-mobiles-embarques-recensement-plaques-immatriculation/

  • Francois , 7 Juin 2013 à 18:47 @ 18 h 47 min

    Certains vous diraient que “une famille = un papa + une maman” est une évidence. Et pourtant il y a eu quelques débats là dessus dernièrement.
    Vous reconnaissez vous-même la vitesse comme un facteur aggravant. De quelle vitesse parle-t-on? Du grand excès ou du dépassement inférieur à 10km/h qui fait l’objet de 90% des PVs?
    Il me semble que ça, on peut en débattre…

  • Alain , 22 Juin 2013 à 9:52 @ 9 h 52 min

    Mme Perrichon,

    Vous souvenez vous des dialogues de Mr Audiard, vous savez “ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnais!……” Méditez, méditez…..

  • Le Saint , 5 Juil 2013 à 18:52 @ 18 h 52 min

    En ce qui concerne le “drame routier” ne pas confondre Mme Perrichon et Mme Geneviève Jurgensen, laquelle a créé La Ligue Contre la Violence Routière (LCVR).
    Mme Perrichon n’a fait que reprendre la présidence de la Ligue, et ses motifs avoués restent assez flous, disons.
    Rappelons que Mme Perrichon est une fonctionnaire, et que “la Ligue” est sponsorisée par les Pouvoirs publics.

Les commentaires sont fermés.