Récap’expos: à voir vite ou très vite!

Récap’expos: à voir vite ou très vite!

Dessiner le quotidien, la Hollande au siècle d’or. Un très beau florilège d’œuvres qui n’ont pas vieilli. Jusqu’au 12 juin 2017, musée du Louvre.

 

Espèces d’ours ! Derrière la peluche, un animal aimé puis redouté. Jusqu’au 19 juin 2017, Jardin des Plantes (MNHN).

 


Henri Landier – Vive la vie.
La nouvelle exposition du maître montmartrois célèbre la vie : l’amour, l’amitié, la mort… Jusqu’au 25 juin 2017, Atelier d’art Lepic (1 rue Tourlaque, 75018 Paris).

 

Sérénissime ! Venise en fête, de Tiepolo à Guardi. La dernière vie de Venise, réfugiée dans les fêtes et les arts. Jusqu’au 25 juin 2017, musée Cognacq-Jay.

 

Au-delà des étoiles. Le paysage mystique de Monet à Kandinsky. Quand le paysage exprime l’intériorité… Une exposition trop foisonnante ? Jusqu’au 25 juin 2017, musée d’Orsay.

 

Le mystère Le Nain. Trois frères peintres. Les paysanneries de Louis sont parmi les plus forts tableaux de l’art français. Jusqu’au 26 juin 2017, musée du Louvre-Lens (Pas-de-Calais). (

 

Pissarro, « le premier des impressionnistes ». Un hommage digne du grand paysagiste, peintre trop discret pour quêter l’attention de la postérité. Jusqu’au 2 juillet 2017, musée Marmottan-Monet.

 

Corps en mouvement – La danse au musée. Quand la sculpture fait bouger les corps. Jusqu’au 3 juillet 2017, musée du Louvre.

 

De Watteau à David, la collection Horvitz. Un bel ensemble de dessins français du XVIIIe, agrémenté de quelques peintures et sculptures. Jusqu’au 9 juillet 2017, Petit

De Zurbaran à Rothko, collection Alicia Koplowitz. Une galerie éclectique, à vos coups de cœur ! Jusqu’au 10 juillet 2017, musée Jacquemart-André.

Le baroque des Lumières. Chefs-d’œuvre des églises parisiennes au XVIIIe siècle. L’art religieux au siècle des Lumières ? Il était loin d’être inexistant ou moribond ! Jusqu’au 16 juillet 2017, Petit Palais.

 

21 rue La Boétie – Picasso, Matisse, Braque, Léger. Evocation du marchand Paul Rosenberg, grand-père d’Anne Sinclair. Les heures les plus sombres, etc. Jusqu’au 23 juillet 2017, musée Maillol.

 

Rodin, l’exposition du centenaire. Grande et belle évocation de l’œuvre de Rodin, hélas mêlée de sculptures contemporaines. Jusqu’au 31 juillet 2017, Grand Palais.

Quoi de neuf au Moyen Age ? Une bonne exposition de vulgarisation. Jusqu’au 6 août 2017, Cité des sciences et de l’industrie (Paris XIXe).

 

Dalida, une garde-robe de la ville à la scène. Les robes de rêve d’une artiste mythique. Jusqu’au 13 août 2017, musée Galliera.

 

Broders – Le voyage. Les affiches touristiques de Broders : une chaude image de la France des années vingt et trente. Jusqu’au 29 août 2017, musée Le Matou (Toulouse).

Drôles d’oiseaux. Tout savoir (ou presque) sur les oiseaux, en découvrir d’inattendus… Jusqu’au 3 septembre 2017, muséum des Sciences naturelles, Angers.

 

Présent

Articles liés