BHL, ce visionnaire…

BHL, ce visionnaire…

Voici ce que postait sur Twitter le “nouveau philosophe” la veille du Brexit :

BHL

Autres articles

11 Commentaires

  • borphi , 27 Juin 2016 à 10:18 @ 10 h 18 min

    Ce BHL a quand même des connections qui ne fonctionnent pas normalement !
    Soit il est perché,
    Soit il est largué!
    Ce qui est sûr , c’est qu’il est ailleurs…

  • milord , 27 Juin 2016 à 10:41 @ 10 h 41 min

    pourquoi parle-t-on toujours de ce nul et ne l’entarte-t-on pas définitivement ? hein, à votre avis ?!

  • Marino , 27 Juin 2016 à 11:13 @ 11 h 13 min

    Que BHL s’écoute parler, on s’en fout. Que les chefs d’État l’écoutent, c’est dramatique.

    Sans doute, BHL ne trouvait pas le sommeil.

    Réajustant dans le miroir son sourcil sourcilleux, ses boucles grisonnantes et les poils mutins dans son échancrure, ce phare de la pensée contemporaine, expert en stratégie militaire et cinématographique, s’est dit qu’il lui revenait une fois encore d’éclairer le monde.
    Et donc, à 3 h 47 du matin, il nous a gratifiés sur Twitter de sa fine analyse politique .

    * La France qui se lève tôt, qui n’a pas de yacht à Saint-Tropez ni de riad à Marrakech, en un mot celle que croise BHL quand il rentre se coucher, lui a répondu. Voici quelques morceaux choisis :

    – Curieux :
    « La souveraineté pour vous c’est souffler des guerres à Nicolas Sarkozy ou François Hollande ? Le sang vous excite entre deux bulles de champ ? »
    Il se peut, d’ailleurs, que BHL songe ce matin à déclarer la guerre à l’Angleterre, histoire de punir ce peuple de xénophobes et de racistes…

    – Trivial :
    « donc +/-50 % de la pop est raciste, xénophobe etc. bien… mais rassure toi 100 % des gens intelligents pensent que tu un gros C… »

  • Marino , 27 Juin 2016 à 11:24 @ 11 h 24 min

    * BHL, ce visionnaire…

    – Il dresse un bilan plutôt positif de l’action de Barack Obama.

    Londres. Participation, en pleine campagne sur le Brexit, à un débat public sur le bilan des années Obama.
    Je réitère les réserves qu’il m’est arrivé de formuler, ici et ailleurs, sur une politique extérieure qui a fait la part trop belle à Bachar el-Assad, à Poutine, aux ennemis de l’Amérique en général.

    Mais en même temps…
    Est-ce le fait d’avoir à prendre, cette fois, une vue d’ensemble sur toute la période ? Est-ce l’effet des ajustements et remords ultimes d’un président visiblement soucieux de la trace qu’il laissera ?
    Ou ai-je, simplement, pris claire conscience du climat de violence…

    * http://www.lepoint.fr/editos-du-point/bernard-henri-levy/bhl-pourquoi-nous-allons-regretter-obama-26-06-2016-2049761_69.php

    – Suite : Réservé aux abonnés…qui veulent suivre ces torchons !

  • AURORE ANGELIQUE , 28 Juin 2016 à 8:26 @ 8 h 26 min

    Cet homme est extraordinaire ,par vents et marées il continue à pérorer en étant sûr de détenir la vérité .

  • Bonardel , 28 Juin 2016 à 11:08 @ 11 h 08 min

    Est-ce réellement nécessaire et utile de laisser ce monsieur divulguer ces divers commentaires sur les ondes ou ailleurs ?

  • morel , 28 Juin 2016 à 11:18 @ 11 h 18 min

    quand on a la chance d’avoir un cerveau de cette envergure,il faut le présenter à la présidentelle;
    après “moi président”ce serait l’apotheose

Les commentaires sont fermés.