Un électeur pro-Brexit : “Tous ces jeunes qui veulent rester, ils ne voient pas plus loin que le bout de leur nez”

Un électeur pro-Brexit : “Tous ces jeunes qui veulent rester, ils ne voient pas plus loin que le bout de leur nez”

Tandis que les aisés (les urbains londoniens) et les aidés (les agriculteurs d’Ecosse, les étudiants, les immigrés) ont voté pour le “remain”, un électeur pro-Brexit rappelle que beaucoup de ces personnes ont pensé avant tout à elles :

Autres articles

3 Commentaires

  • borphi , 27 Juin 2016 à 10:36 @ 10 h 36 min

    Ce qu’il faut expliquer aux jeunes , c’est que dans toutes unions le fusionnel ne dure qu’un temps et qu’il faut s’en émanciper pour mûrir.

    Ne plus faire partie de l’UE n’implique pas ne plus être d’Europe.

    Mais pour cela , les médias et les européistes ayant joué tellement l’intoxication depuis des lustres, il faudra du temps pour faire valoir auprès de ces jeunes le plus élémentaire bon sens.

  • Paule C , 28 Juin 2016 à 0:46 @ 0 h 46 min

    Ces “jeunes” sont complètement décérébrés et formatés par le “politiquement correct” au point qu’ils sont totalement ignorants d’un temps pas si lointain où la liberté de pensée et d’expression prévalait. Ils sont incapables de penser, incapables de réfléchir, incapables d’avoir une vision critique, incapables d’imaginer une autre Europe … On les a bien dressés…

  • Bien pansu , 28 Juin 2016 à 8:24 @ 8 h 24 min

    Les “jeunes” ont votés majoritairement contre le Brexit par rapport aux “vieux” ?
    Malheureusement pour la propagande, c’est faux. En réalité, l’abstention a été très supérieure chez les jeunes. Si on la prend en compte, les pourcentages sont bien différents !
    Et personne ne parle de la répartition en fonction de la catégorie socio-professionnelle, pourtant disponible. La lutte des classes est pourtant bien là ! Les cadres sont anti-brexit, les ouvriers pro-brexit.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen