Et si on élevait un peu le niveau ?

Cet été, les Unes des Inrocks (“Sexe 2011”), du Nouvel Observateur (“De César à DSK : sexe, pouvoir et scandales”), de Marianne (“Sexe : les vrais fantasmes des Français”), de Rue89 (“Parlons sexe”) et même de Causeur (“La quadrature du sexe”) se ressemblent toutes un peu. Avec l’immobilier, les bons vins, le classement des meilleurs lycées, des hôpitaux et des villes où il fait bon vivre, le sexe est devenu en quelques années un marronnier servi aux Français de préférence l’été. Tant pis pour les contradictions et l’uniformisation toujours plus forte de nos médias !

Autres articles

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France