Certains internautes se réjouissent de l’assassinat du Père Jacques Hamel…

Certains internautes se réjouissent de l’assassinat du Père Jacques Hamel…

Incroyable mais vrai :

tweets

tweets4 tweets3 tweets2

Autres articles

28 Commentaires

  • Chevalier- de Moncaire , 27 Juil 2016 à 20:33 @ 20 h 33 min

    Dans ce que vous dites hermeneias d’une église qui a peur de son ombre vous avez certainement raison mais les twets non sont pas la plupart du temps seulement stupides sinon qu’ils sont en plus méchants. Je pense que en ce momment les chretiens même les catholiques, surtout les catholiques au lieu de se faire des reproches mutuelles doivent s’unirent face à l’ennemi commun et ne pas surtout l’imiter.

  • Jean NOGUES , 27 Juil 2016 à 22:47 @ 22 h 47 min

    1) Non, ce ne sont pas des imbéciles à SOS-RACISME. Ils écrivent que DAESCH est ”une secte d’extrême-droite raciste et antisémite” dans l’intention bien précise d’associer le FN aux crimes contre l’humanité commis par cette organisation musulmane sunnite.

    Ce n’est pas nouveau : dès le début, des voix de gauche marxiste pure et dure se sontél evées ici et là pour dénoncer une soi-disant interface entre le FN et cet Etat Islamique. N’ayez pas la mémoire courte, ce rapprochement infâme a bel et bien été fait publiquement il n’y a guère. Même MLP a été obligée de se défendre de cette immonde accusation. Il en découle que SOS-RACISME est une officine de compagnons de route orthodoxes pour le P.C.”F”. Pour les marxistes, l’aspect raciste antichrétien de ces crimes islamistes n’est qu’anecdotique : l’essentiel est le combat pour victoire finale du marxisme sur toute la planète.

    2) D’après les commentaires, il y en a beaucoup qui ne comprennent rien au délits e diffamation. Sauf si vous êtes une star friquée désireuse de se refaire sur le dos d’un collègue imprudent, NE DEPOSEZ JAMAIS PLAINTE POUR DIFFAMATION ! car cet type de plainte NE FONCTIONNE PAS.

    Voici pourquoi : (il y aura bien quelque juriste parmi les lecteurs qui pourront confirmer ce qui suit et même y apporter des précisions que je ‘n’ai pas trop le temps de développer ici).

    Donc voici pourquoi : le délit de diffamation est une annexe de la grande loi sur la presse du 27 julllet 1881. C ‘EST LE DERNIER DELIT PRIVE QUI NOUS RESTE.

    ”Délit privé” signifie : l’Etat n’accepte pas de mener une enquête classique confiée à un juge d’instruction. La seule chose que peut faire le juge d’instruction saisi d’une plainte pour diffamation, c’est de vérifier la recevabilité de la plainte. Cette recevabilité n’est pas facile à obtenir, il y’a tout un tas de conditions tordues à remplir et au moins la moitié de ces plaintes sont rejetées tout simplement parce que ces conditions ne sont pas toutes remplies.

    Quand votre plaine est jugée recevable par le juge d’instruction, il ne peut pas ouvrir une information, car l’Etat refuse de cornaquer une enquête. Alors l’enquête SE FAIT A L’AUDIENCE, et là encore les conditions à remplir pour apporter des preuves à cette audience sont une usine à gaz décourageante : la partie principle de ces conditions consiste, pour chaque partie, à présenter ses propres témoins à cette audience, qui en général est unique. Mais on n’amène pas aisément des témoins : ils doivent tous avoir accepté PAR ECRIT trois semaines à l’avance de venir témoigner à cette audience. Leur convocation à l’audience doit se faire par acte d’huissier, dans des règles tâtillonnes précises et dans des délais qui ne souffrent aucun retard, même pas d’un seul jour ! ces exigences refroidissent au moins la moitié des témoins, si bien que des plainants se retrouvent souvent bien seuls à l’audience unique, lâchés qu’ils sont, au dernier moment, par les témoins qu’ils comptaient bien amener à la barre.

    C’est donc à cette audience unique que les juges se forment une opinion sur l’affaire, et généralement ils statuent dans la foulée, donc à la fin de cette audience.

    C’est horriblement frustrant pour les pauvres plaignants.

    De plus les peines appliquées sont décevantes, voire humiliantes pour le plaignant.

    En fin sachez, pour revenir à la recevabilité d’une telle plainte, que pour établir la réalité de la diffamation, c’est une galère exaspérante : il faut que la diffamation ait été PUBLIQUE (ce qui laisse le droit inaliénable à quiconque d’envoyer A TITRE PRIVE une lettre d’insultes, mêmes graves, à n’importe qui. Par exemple, si vous êtes notoirement un sympathisant de MLP et qu’un gaucho vous écrit dans une lettre perso : ”sale pédophile, va te faire mettre ailleurs !”, ce gaucho n’est pas poursuivable.
    Un bémol toutefois : ça c’est la,loi pure et dure, telle qu’elle est dans notre droit. Mais ne vous y fiez pas, la loi n’est pas la même pour tous, il est avec la loi d es accommodements, comme disait l’autre, qui vous permettront de la contourner si vous êtes un bien-pensant : par exemple si vous, partisan sans complexe de MLP, vous écrivez à un gaucho dont les moeurs condamnables sont bien connues ” sale pédophile, va te faire mettre ailleurs”, la gauchosphère trouvera bis un moyen juridique de vous le faire payer au prix fort, par exemple en vous accusant de xénophobie, démontrée par le terme ”ailleurs” (= en recommandant au bien-pensant d’aller se faire mettre ”ailleurs”, avec un bon avocat, la gauchosphère fabriquera une preuve accablante de votre xénophobie, puisque vous recommandiez au présumé pédophile de quitter notre territoire).

    Bref : vous comprenez maintenant pourquoi 80 ) 90 % des plaintes pour diffamation sont rejetées, tôt ou tard. Donc ne vous y lancez jamais. Si vous avez des éléments de preuve incontournables, préférez-lui de toute urgence une plainte abc constitution de partie civile pour dénonciation calomnieuse, ça ça fonctionne, c’est d’ordre public donc le juge d’instruction ouvre une information, et la plupart du temps les parquets honnêtes vous suivront et c’est puni d’une amende de plus de 70 000 euros et d’un emprisonnement de un an.

  • Vent d'Est, Vent d'Ouest , 27 Juil 2016 à 23:26 @ 23 h 26 min

    À mon avis, nombreux deviennent ceux qui ont très bien discerné le message subliminal de SOS Racisme qui ne donne – ou donnera tôt ou tard – moins en moins le change à qui que ce soit, même à la plupart des plus naïfs tant leurs manœuvres pour discréditer une certaine classe politique sont grossières et outrancières, que des procès intentés par cette officine à sens unique, et des événements que l’on connaît, hélas, depuis l’arrivée des migrants dans l’UE, événements qui corroborent les discours prémonitoires des représentants du F.N. D’où une recrudescence d’adhésions tout dernièrement audit parti si honni des bien-pensants.
    Par ailleurs, il semble que de plus en plus de Français en ont assez d’être pris pour des imbéciles, voire des demeurés par ces associations droit-de-l’hommistes et autres anti-racistes qui, non contentes de les tondre par gouvernement interposé, n’ont jamais dénoncé un racisme anti-blanc ni un acte de profanation de cimetières chrétiens ou d’églises pourtant avéré.
    Alors, en ce qui concerne leur crédibilité, on repassera.

  • AURORE ANGELIQUE , 28 Juil 2016 à 7:54 @ 7 h 54 min

    Cela fait des années que le gouvernement et les merdia bouffent du curé et agressent les catholiques (pas de crèches, pas de Noel pas de statue de Jena Paul 2 ou de la vierge dans les villes ) alors ne nous étonnons pas que des crétins suivent

  • sequane , 28 Juil 2016 à 7:59 @ 7 h 59 min

    assez de bougies, des actes.

  • lemarchand , 28 Juil 2016 à 8:54 @ 8 h 54 min

    Il y a des cons partout. On doit faire avec. Basta !

  • appeals , 28 Juil 2016 à 10:24 @ 10 h 24 min

    Le formatage des “français”, çà maerche, la preuve en est.

    Vive nos gouvernants et leurs fidèles larbins des merdias, comme les musulmans ils font du bon boulot, c’est comme çà qu’y dit l’autre naze , vous savez, coupable mais pas responsable.

    Quelle est belle la France!

Les commentaires sont fermés.