“Je suis de gauche”

“Je suis de gauche”

Autres articles

3 Commentaires

  • Marcus , 28 Juil 2017 à 9:43 @ 9 h 43 min

    Excellent !
    On aurait pu en rajouter d’autres…

  • Jean-Michel Thureau , 28 Juil 2017 à 13:26 @ 13 h 26 min

    Dès lors que des gouvernants ont le monopole du pouvoir, ils cherchent, c’est humain, à en tirer profit, légalement et illégalement. C’est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser. ( De l’esprit des lois. Montesquieu, 1748 ).
    Derrière leur paravent idéologique, les partis politiques ne sont pas des machines à gouverner mais des machines à distribuer des investitures, des faveurs, des pouvoirs, des privilèges, des sinécures et des subventions.
    Pour trouver des complicités, détourner l’attention, désarmer des oppositions, la classe des politiciens suscite l’apparition d’autres classes d’exploiteurs (dirigeants d’associations, d’entreprises, de fédérations sportives, d’organismes sociaux, de syndicats, monopoleurs etc ). Parce qu’on revient rarement sur les avantages acquis, le nombre de ces profiteurs tend “naturellement“ à augmenter, leurs prélèvements aussi.
    Le terme de “bourgeoisie“ convient merveilleusement pour désigner tous ces notables mais, derrière cette façade, il n’y a pas un groupe social homogène mais des réalités juridiques bien précises. Chacune de ces castes d’exploiteurs a son statut légal particulier, son permis d’exploiter.
    La lutte imaginaire entre une “bourgeoisie“ et un “prolétariat“ qui n’existent pas, est une version simpliste des luttes véritables menées par de multiples classes de profiteurs légaux contre de multiples classes de citoyens sans défense.
    S’il n’était pas perverti par les abus de position dominante, provoqués ou tolérés par la loi, le “capitalisme“ ne serait qu’un ensemble de moyens techniques pratiques et efficaces au service du développement économique des nations.

    Le “marxisme scientifique“ inventé au 19° siècle, est une idéologie sans contenu réel. Ça n’existe pas, ça n’a jamais existé.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France