Retraites : le gouvernement dans l’impasse du système par répartition

Quand il y a un trou dans le réservoir, ce n’est pas la peine de mettre du carburant pour réparer, ça ne sert à rien, explique lundi Nicolas Doze sur BFM TV.

Autres articles

39 Commentaires

  • pi31416ou , 28 août 2013 @ 0 h 37 min

    La retraite par répartition? Le principe est simple.

    Jean et Jacques sont retraités. Pierre paie leur retraite.

    Comme Jacques a gagné quatre fois plus que Jean, Pierre paie quatre fois plus pour la retraite de Jacques que pour celle de Jean.

    Non seulement c’est moral, comme dit l’autre, mais c’est efficace, parce que logique.

  • Robert BERTRAND-RIGHI , 28 août 2013 @ 5 h 58 min

    Justement dilapide pour adherer au STATUT par repartition.

    Si le surplus avait ete INVESTI, ca devenait un systeme par capitalisation, ce que vous decriez tous ici, excepte Monsieur Goturgot…

    Donc la gestion est restee impeccable vis a vis de votre morale. Dommage que de la sorte vous n’aurez RIEN, a l’age de la retraite.

    La postion du DOGME vs la position de la REALITE.

    Pour ce qui est de l’investissement possible il peut etre NON speculatif.
    Les fonds de Warren Buffet n’ont rien de speculatif, et sont des placements a vingt ans ou meme beaucoup plus.
    Pous pouviez acheter de l’or ou de l’argent physiques aussi. ( en dehors de France bien sur, pays de Jacques l’Eventreur ).

    Je ne vois pas tres bien quelle morale vous oblige a devenir INDIGENT et vous mettre a la remorque de vos enfants et voisins. Ou meme les Restos du Coeur, organisation PRIVEE, rappellons le…

    pour ce qui est du manque d’actifs par rapports aux retraites, je vois quand meme que la population mondiale est passee au cours de ma vie active de 1, a 6 milliards d’habitants.
    Habitant ne veut pas dire “actif”.

  • Robert BERTRAND-RIGHI , 28 août 2013 @ 5 h 59 min

    tres belle demonstration

  • François Desvignes , 28 août 2013 @ 6 h 01 min

    Il l’a veut si peu cette égalité que le délai de carence en matière de maladie qui a été aligné sur le privé pour tous lespersonnels publics (je crois 3 jours) a été remis in integro dans son état antérieur (24h pour le public 3 jours pour le privé)

    C’est un effet de “Moi président de tous les Français”

    Comme ça on sait que si on n’est pas CPF ou fonctionnaire, on n’est pas vraiment français.

    Contributeurs seulement : de l’impôt.

  • Robert BERTRAND-RIGHI , 28 août 2013 @ 6 h 15 min

    de 1968 a 1999, la cote Deusche Mark / Franc Francais est passee de

    1 DM = 1.20 FF
    a 1 DM = 3.30 FF.

    Donc EN CHIFFRES CONSTANTS, vous auriez 3 fois moins de retraite qu’un Allemand.
    Au moins l’EUR permet de faire une comparaison immediate.

    La France a une vocation de toujours baisser le cours de sa devise, pretendant que ca va dynamiser les ventes vers l’etranger.

    1. Comme les balances commerciales sont peu ou prou equilibrees, ce que vous gagnez a l’export, vous le perdez a l’import.

    2. Les ventes des produits des pays avances devraient etre des produits a forte valeur ajoutee.
    On n’achete pas du Champagne, des parfums, des voitures allemandes, des montres suisses, parce que c’est bon marche, mais pour la QUALITE INDISCUTABLE.

    Je cite des secteurs qui n’ont jamais eu de problemes de survie, ou de bas salaires. Donc qui sont des supports aux retraites par repartition.

  • charles-de , 28 août 2013 @ 6 h 35 min

    C’est comme dans “Animal farm”, certains (les fonctionnaires) SONT PLUS égaux que les autres !
    Et comme leur proportion augmente sans arrêt, en même temps que celle des étrangers, POUR QUI VOTENT-ILS ?
    CQFD.

  • sergeG , 28 août 2013 @ 8 h 07 min

    Le système par répartition est à mon sens le seul qui est viable dans le temps. Mais la notion de répartition s’oppose à un montant de retraite garanti. Il faut répartir la richesse créée ce qui induit des montants de retraites fluctuants avec cette richesse fluctuante.

Les commentaires sont fermés.