On a tous besoin d’un papa, d’une maman et d’un paquet de Barilla

Suite à la polémique autour de Barilla, certains internautes conservateurs ne résistent pas à la tentation de défendre la marque italienne :

Comprendre l’affaire :
> Barilla soutient officiellement la famille contre le lobby homosexualiste
> Que Barilla ne confonde pas Facebook et Twitter avec la réalité !

Articles liés

25Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • toubib16 , 28 septembre 2013 @ 16 h 50 min

    Non, perturbé tout simplement

  • Dōseikekkon , 29 septembre 2013 @ 6 h 59 min

    « le fait d’avoir une carte “à droite” n’est pas un certificat de non-gauchisme. »

    Ça devient difficile de s’y retrouver, avec de telles subtilités…
    Et Besancenot, il est à droite ?

  • Dōseikekkon , 29 septembre 2013 @ 7 h 04 min

    On pourrait ajouter christianophobie, bien-pensance, homosexualisme, politiquement correct, soixante-huitardisme,…

    Le goût des épithètes simplificatrices et accusatrices me paraît bien ancré à droite.

  • samovar , 29 septembre 2013 @ 22 h 08 min

    Pourquoi ? Besancenot est contre le mariage-homo ?

  • samovar , 29 septembre 2013 @ 22 h 10 min

    C’est surtout le manque de vocabulaire qui caractérise le gauchisme et le totalitarisme. Pour comprendre cela il faut relire ses classiques : Le Meilleur des Mondes … 1984 …

  • samovar , 29 septembre 2013 @ 22 h 12 min

    Facile, il suffit de mettre de la pub sur les pancartes et les banderoles …

  • Psyché , 29 septembre 2013 @ 22 h 48 min

    Un récupération commerciale, n’est pas un problème, s’agissant de pâtes alimentaires destinées à la famille. Et rien ne nous empêche de changer de marque de pâtes !

Les commentaires sont clôturés.