Boutin : « Copé a raison ! »

Alors que le risque de scission n’a jamais été aussi grand à l’UMP, Christine Boutin, présidente du Parti Chrétien-Démocrate (parti associé à l’UMP) et ancien ministre, prend position pour que François Fillon se plie aux statuts du parti. « Pas le temps de revoter », affirme-t-elle dans un tweet car « pendant ce temps la France dégringole ». Ainsi, dans un autre message posté sur le réseau social, Christine Boutin déclare que François Fillon, candidat à la présidence de l’UMP, a « l’obligation d’appliquer ses statuts » et que « Copé a raison » avant de s’interroger : « qu’est ce qu’un état de droit si la loi est détournée ? »

Christine Boutin avait fait savoir, sur LCI, en septembre dernier, qu’elle soutenait Jean-François Copé à la présidence de l’UMP, car elle voyait en lui « un guerrier ».

Autres articles

11 Commentaires

  • JG , 27 novembre 2012 @ 10 h 09 min

    Tout cela n’a bien entendu rien à voir avec le fait que Copé ait apuré la dette du PCD…

  • Marie , 27 novembre 2012 @ 10 h 30 min

    Fillon le félon créé son propre groupe parlementaire (soupir)…

  • Paul-Emic , 27 novembre 2012 @ 11 h 26 min

    ni qu’elle ait été virée du gouvernement Fillon.
    On est entre gens de bien, pas de basse vengeance.

  • Robert , 27 novembre 2012 @ 13 h 29 min

    Tiens, voila du Boutin, voila du Boutin…

  • JSG , 27 novembre 2012 @ 14 h 46 min

    Ah, non madame Boutin, M. Copé n’a pas raison, certes non !
    On ne peut donner raison à un responsable qui n’a pas su réfreiner ses pulsions en se proclamant élu, avant d’avoir les ‘résultats’.
    M. Fillion lui a laissé une deuxième chance de sortir par le haut en retrouvant les trois endroits oubliés.
    C’était à ce moment là, pour M. Copé, l’occasion de se retirer avec panache, en disant “que dans ces conditions, il lui était insuportable de rester” par exemple !
    Au lieu de ça, il s’est accroché comme un petit enfant qui a volé la poupée d’un autre.
    Non, madame, j’aime votre combat, mais vous faites fausse route.
    Respectueusement
    JSG

  • Paul-Emic , 27 novembre 2012 @ 15 h 05 min

    et vice versa

  • Goupille , 27 novembre 2012 @ 18 h 04 min

    CB est une des grandes comiques de la vie politique française.
    Serait, s’il n’y avait pas une petite senteur de relativisme, intellectuel et moral, fort désagréable.
    Et un fond de bonne conscience à géométrie variable franchement exécrable.

Les commentaires sont fermés.