Nicolas Doze : l’injustice de la progressivité de l’impôt

Avec un impôt progressif, tout le monde ne participe pas de la même façon au fonctionnement de la société, certains ne payant pas d’impôts quand d’autres en payent beaucoup et ce pour les mêmes “services”. Avec un impôt proportionnel, celui qui gagne 1 000 paye de toute façon plus que celui qui gagne 500 et la proportionnalité est juste, contrairement à la progressivité, explique Nicolas Doze ce mercredi sur BFM TV, l’impôt le moins injuste étant la flat tax. Mais le gouvernement envisage de saigner un peu plus les classes moyennes en rendant la CSG progressive :

Autres articles

10 Commentaires

  • David , 27 Nov 2013 à 13:02 @ 13 h 02 min

    Il bien cet homme, étonnant que Doze ne soit pas censuré par les médiat français.

    Dommage simplement qu’il n’ait pas osé tirer la conclusion qu’il fallait quand on lui a posé la question.

  • ranguin , 27 Nov 2013 à 14:32 @ 14 h 32 min

    Cela a le mérite d’être clair. Dommage que l’explication arrive trop tard.
    L’impôt est là.

  • FIFRE Jean-Jacques , 27 Nov 2013 à 14:41 @ 14 h 41 min

    Démonstration efficace et juste. Rien à rajouter….
    Si, une chose, peut-être, la CSG progressive serait un nouvel outil pour briser l’emploi, l’initiative et la croissance…comme toutes les mesures de gauches;
    Les politiciens de gauche devraient laisser la gestion de l’entreprise FRANCE à d’autres et se vouer à l’action associative …c’est là le domaine où ils sont les meilleurs.

  • Eric , 27 Nov 2013 à 21:54 @ 21 h 54 min

    L’impôt progressif en tant que tel ne me gêne pas. Le problème est pour moi lié aux bases soumises à impot.
    Les niches fiscales ne devraient pas exister, aucune prime ne devrait passer à coté, mais d’autre part, il faut que ce soient les entrées qui soient prises en compte, après déductions de impots prélevés dans l’année. par entrées, j’entends toutes les entrées y compris les aides, allocs de toutes sorte etc….

    En matiere d’impots locaux, il faut mettre un terme au scandale de ces bases d’imposition à la discrétion des maires et de l’administration. Tout le monde profite des services des collectivités territoriales, tout le monde doit payer d’une façon égalitaire.
    Pour moi, les TH + TA doivent etre remplacées par un impot unique sur le revenu, sans aucun abattement , votre systeme de flat tax par exemple.

    Il y a beaucoup à faire pour mettre en place une fiscalité des ménages équitable. Et je doute que ce soit des individus qui ont crées ces inégalités qui soient capable de corriger cette fiscalité. d’ailleurs ils tournent autour du pot, mais n’attaquent pas le morceau.

  • Libre , 28 Nov 2013 à 2:38 @ 2 h 38 min

    Flat tax for France ,Yes we can!

  • sergeG , 28 Nov 2013 à 8:42 @ 8 h 42 min

    Dans les associations, souvent, c’est encore l’argent des contribuables qu’ils dilapident.

  • sergeG , 28 Nov 2013 à 8:44 @ 8 h 44 min

    Impôt unique, impôt inique.
    Je pense que la cohabitation de ces deux systèmes permet de créer un équilibre.
    Mais la solution du tout “progressif” profite à certains qui ont des privilèges fiscaux : les élus, les journalistes, les artistes !!!

Les commentaires sont fermés.