Enfant tué à Cleveland : la vidéo accablante pour la police

Tamir Rice, 12 ans, a été tué samedi alors qu’il pointait un pistolet vers les passants, qui s’est révélé factice. Une information qui n’avait pas été transmise aux deux policiers appelés par les riverains et qui ont tiré sur le petit garçon.

Autres articles

31 Commentaires

  • Français désabusé , 27 novembre 2014 @ 14 h 33 min

    Quelle idée de fabriquer de fausses armes pour enfants !

  • Diex Aïe ! , 27 novembre 2014 @ 16 h 05 min

    Quelle idée de fabriquer des enfants…! heu…?

  • Diex Aïe ! , 27 novembre 2014 @ 16 h 08 min

    Quelle idée que cette loi américaine du 1er janvier 1863, il serait encore en vie… dans un champ de coton avec un panier à la main et un boulet au pied…

  • Lorong , 27 novembre 2014 @ 17 h 46 min

    Les USA, ce pays où 80% de la population et où l’on tue par dizaines de milliers chaque année…tout comme d’autres pays chrétiens comme le Mexique, le Honduras, le Salvador, tout comme au Bresil et ses 86% de chrétiens…
    Etre chrétiens apparemment ça rend violent!
    Statistique amusante aux USA: 85% d’athées ou d’agnostique chez les scientifiques et 0,07% des prisonniers!

  • wolfear , 27 novembre 2014 @ 18 h 03 min

    comment peu t on ne pas utiliser un taser , ils sont 2 policiers en position de défense . aucun ne prend le recul pour faire le point . avec la formation de haut niveau qu’ ils ont cela ressemble plus a une exécution qu’ a une arrestation . je suis stupéfait du manque de résonnement des 2 policiers . ou et la hiérarchie dans le groupe? avant de défourailler , peu être fallait il entamer un dialogue avec ce jeune homme . et surtout pas sans savoir de quel objet il s’agissais . 12 ans tu lui offre un carrée de chocolat , te il te raconte sa vie . pauvre gosse !!

  • Alainpsy , 27 novembre 2014 @ 19 h 31 min

    …et si c’est une vraie arme comme il semble vouloir le faire croire, alors il t’offre un pruneau, et tu n’as plus rien à raconter de ta vie…

  • Alex , 27 novembre 2014 @ 20 h 17 min

    Parce que les policiers devaient présupposer que l’arme était factice ?

    Parce que les policiers devaient prendre la décision de risquer leur vie si l’arme avait été réelle ?

    Parce qu’il ne faudrait pas s’interroger sur la vente libre des armes factices identiques à de vraies armes et qui ont les mêmes couleurs ainsi que le même poids que de vraies armes ?

    Parce qu’il ne faudrait pas envisager de délivrer un permis avant d’acquérir des armes factices ou conditionner leur acquisition à l’adhésion à un club de air-soft ?

    L’exclusion de ces policiers est un scandale de plus dans un Occident qui baigne dans la mièvrerie pathologique et infantile.

    Les Occidentaux ont un vrai problème dans leur rapport psychologique à la violence.

    La haine de soi et l’amour de l’autre.

    Les Occidentaux n’ont pas compris que tendre l’autre joue doit servir à éveiller l’autre, celui qui agresse et non à jouir de sa propre agression.

Les commentaires sont fermés.