VIDÉO | Seuls… 7 députés votent contre la proposition de résolution pour “réaffirmer le droit fondamental” à l’avortement

Il s’agit de :

  • Jacques Bompard ;
  • Jean-Christophe Fromantin (UDI) ;
  • Xavier Breton (UMP) ;
  • Nicolas Dhuicq (UMP) ;
  • Olivier Marleix (UMP) ;
  • Yannick Moreau (UMP) ;
  • Jean-Frédéric Poisson (UMP).

Le texte de l’article unique de la résolution :

L’Assemblée nationale,
(…)
Réaffirme l’importance du droit fondamental à l’interruption volontaire de grossesse pour toutes les femmes, en France, en Europe et dans le monde ;
Rappelle que le droit universel des femmes à disposer librement de leur corps est une condition indispensable pour la construction de l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, et d’une société de progrès ;
Affirme le rôle majeur de la prévention, et de l’éducation à la sexualité, en direction des jeunes ;
Affirme la nécessité de garantir l’accès des femmes à une information de qualité, à une contraception adaptée, et à l’avortement sûr et légal ;
Souhaite que la France poursuive son engagement au niveau européen, comme international, en faveur d’un accès universel à la planification familiale.

On notera le remarquable discours de Jacques Bompard :


L’occasion de rappeler que des veillées pour la vie auront lieu pendant l’Avent dans toute la France  :

[googlemaps https://mapsengine.google.com/map/embed?mid=zFUwGvO5WmgE.kcuEAeGSgUrw&w=640&h=480]

Autres articles

88 Commentaires

  • Alex , 27 Nov 2014 à 1:58 @ 1 h 58 min

    Qu’est-ce qu’un Homme ?

    Un foetus n’a pas d’activité cérébrale.

    Alors ils prétendent qu’un foetus n’est pas un Homme, que ce n’est pas un crime.

    C’est philosophiquement discutable et ils refusent jusqu’au droit de se poser la question.

    Pourtant, à partir d’un certain temps de grossesse le bébé en gestation a une activité cérébrale et si la femme perd ce bébé suite à une agression, l’homicide volontaire ou involontaire n’est jamais retenu…

    Pour la loi l’Homme et donc le meurtre sont caractérisés par l’accouchement.

    En dehors de l’accouchement, ce n’est pas un Homme, ce n’est pas un crime !

    On peut donc créer des laboratoires de manipulations génétiques avec des machines pour porter des bébés qui auront une activité cérébrale et cela n’est donc pas un crime.

    Officiellement nous avons cloné des brebis… mais chacun sait que la technique n’aura bientôt plus de limites… et l’Homme pourra devenir la chimère ou le transhumaniste qu’il souhaitera devenir.

    On peut donner un coup de poing dans le ventre d’une femme à 8 mois de grossesses et la perte du bébé ne sera pas un crime, elle ne serait même pas reconnue par la justice, le meurtrier sera libre comme l’air et la mère détruite !

    Il y a de nombreux cas, notamment une femme qui a perdu son bébé dans un accident de voiture à cause d’un chauffard drogué au cannabis. L’homicide involontaire n’a pas été retenu !

    ———————————————————————————————————————

    Allons maintenant plus loin et spéculons !

    Imaginons que nous découvrions que les Hommes ont un atome a-quantique au milieu des deux hémisphères du cerveau et imaginons que le mouvement des électrons de cet atome, précèderait tous les déclenchements de tous les stimulus du cerveau.

    Pour l’expliquer plus simplement, cet atome serait donc le siège mesurable de la conscience ou la partie mesurable de la conscience dans le cerveau humain !

    Imaginons que l’individu humain soit doté d’un tel atome dès la fécondation de l’ovule ou à l’apparition de l’activité cérébrale !

    Notre rapport à l’avortement serait immédiatement bouleversé car l’Homme ne serait plus défini par son activité cérébrale, mais par le moment d’apparition de son atome a-quantique !

    Cette idée émane de neuro-scientifiques et de physiciens, elle n’est certainement pas la mienne… elle n’est qu’une spéculation, qu’une idée pour le moment.

    D’autres spéculent encore plus fort sur le fait qu’un tel atome a-quantique pourrait en fait être un implant d’origine exotique appliqué de longue date sur toute l’espèce humaine…

    Mais l’Homme comprendrait-il alors l’incidence sur l’avortement ?

    Expliquer cela aux députés ne serait pas facile… à moins que leur incapacité à comprendre cela, ne prouve leur incompétence et qu’il faille alors tous les licencier, pour la société de la connaissance.

  • LC71 , 27 Nov 2014 à 6:46 @ 6 h 46 min

    A quoi cela servait d’élire des députés FN s’ils ne votent pas contre ce genre de résolutions ? Ce n’est plus l’UMPS, c’est le FNUMPS.

  • lhemeu , 27 Nov 2014 à 7:23 @ 7 h 23 min

    N’est-ce pas curieux que pas une femme n’ait voté contre ?

  • lhemeu , 27 Nov 2014 à 7:31 @ 7 h 31 min

    Par contre , le remboursement : NON !

  • François , 27 Nov 2014 à 8:03 @ 8 h 03 min

    L’infanticide est en marche. Les autorités politiques légifèrent pour que tuer des êtres humains sans défense soit un droit fondamental… Médecins et scientifiques conduisent leurs recherches pour que l’acte soit toujours plus efficace… L’impôt sert à promouvoir l’acte par des campagnes publicitaires, par des campagnes d’information dans les écoles auprès des plus jeunes… On déploie des centres spécialisés pour accomplir l’acte sur tout le territoire… L’acte est même remboursé par l’assurance maladie comme un simple soin… Mais il n’y a évidement aucune analogie avec les événements intervenus en Allemagne avant 1945… le parti socialiste est formel, il n’y a là aucune barbarie et tout ceci est un progrès légitime profitable à l’humanité toute entière.

  • François , 27 Nov 2014 à 8:09 @ 8 h 09 min

    Et j’avais oublié: on met en prison tout contrevenant.

  • France éternelle , 27 Nov 2014 à 8:11 @ 8 h 11 min

    Quelle honte, cette p….. de république sans Dieu qui clame l’égalité entre les hommes, qui édicte que l’enfant est réputé né quand il en va de ses intérêts, mais qui permet en fait l’extermination des plus faibles d’entre eux dès qu’il en va des intérêts des plus forts! J’ai honte d’être vivant au milieu de ce cimetière de foetus, ces petits frères que je n’ai su sauver et c’est à Dieu que je demande pardon en allant prier le rosaire à proximité d’un de ces lieux d’extermination, devant l’hôpital de ma ville samedi prochain à 14 heures.
    France, fille aînée de l’Eglise, éducatrice des peuples, qu’as tu fait des promesses de ton baptême?
    Marion Marechal Le Pen, où étiez vous à l’heure où votre Assemblée réaffirmait le droit des femmes à disposer de leur corps (c’est à dire du droit des femmes d’assassiner un bébé jusqu’à 14 semaines de gestation) au détriment du droit des enfants à naître?
    Notre nation a besoin de ces enfants, préférez vous le recours sans limite à la main d’oeuvre venue de l’étranger? Ou est la cohérence du FN?
    Réveil, jeune fille! Ce n’est pas comme cela que vous lèverez l’électorat de votre grand père qui lui n’a jamais manqué une occasion de se battre pour notre cause.

Les commentaires sont fermés.