Hommage national : les Français pavoisent les rues de bleu-blanc-rouge

Quand les médiocres et les nuisibles incitent au patriotisme. François Hollande invite tous les Français à “pavoiser leurs domiciles” en affichant un drapeau tricolore aux fenêtres, en hommage aux 130 victimes des attentats de Paris. Pour le gouvernement, c’est une façon de participer à l’hommage national. En plein centre-ville de Nantes, les drapeaux tricolores commencent à s’afficher sur les façades des immeubles. A Paris, les boutiques ont été prises d’assaut, toutes ont dû se réapprovisionner, pour faire face à la demande. Telle une star du show-bizz, le gouvernement encourage également les Français à faire des selfies avec des drapeaux, une façon de prolonger cet hommage national sur les réseaux sociaux :

Autres articles

53 Commentaires

  • flammande , 28 Nov 2015 à 16:25 @ 16 h 25 min

    Très curieuse, j’ai sillonné ma petite ville d’Auvergne pour compter les drapeaux : DEUX !!! en tout et pour tout (alors que certains l’avaient sorti spontanément au lendemain des attentats)… Assez contente de mesurer la hollandophobie et la rebellion à cette obscène tentative de récupération par ceux-là même qui, d’ordinaire, crachent sur nos symboles patriotes…

  • flammande , 28 Nov 2015 à 16:30 @ 16 h 30 min

    Marino,
    Vous avez tout dit ! et fort bien… Merci.

  • flechebleue , 28 Nov 2015 à 18:36 @ 18 h 36 min

    BRAVO BRAVO BRAVO
    Je n’ai pas pavoisé car on pavoise pour une fête nationale ou pour commémorer une victoire, pour un evênement malheureux on arbore un drapeau en berne à mi-hampe ou ceint d’une cravate noire.
    Je n’ai pas pavoisé parce qu’ hollandouille a panthéonisé jean zay qui l’a qualifié de torche cul.
    Je n’ai pas pavoisé parce que ça pue la récupération et la basse manoeuvre politique.
    Hier j’ai eu à me déplacer – aucun drapeau dans mon village (3500 habitants) pas de drapeau dans les villages traversés et aucun drapeau dans les quartiers sud de Perpignan.
    Combien de drapeaux aux fenêtres dans le 9-3? Nos merdias n’y ont pas été voir …

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen