Lutte contre la théorie du genre à l’école : 20% des enfants de Meaux étaient absents des classes ce lundi

Selon Le Parisien, 20% des enfants scolarisés à Meaux n’ont pas été accompagnés à l’école ce lundi. Tous seraient des petits musulmans dont les parents, sensibilisés par Farida Belghoul (une figure des mouvements anti-racistes des années 80 et fondatrice du collectif “Journée de retrait de l’école”), demandent l’interdiction de la théorie du gender à l’école.

Le principe de cette initiative inédite ? Retirer ses enfants de l’établissement une fois par mois et expliquer dans leur carnet de correspondance pourquoi. Surtout, le faire dans la mesure du possible en coordination avec d’autres parents du même établissement si possible. L’objectif ? Ambitieux, il est d’obtenir l’interdiction de la théorie du gender à l’école. Il y a du pain sur la planche quand on sait que la propagande homosexuelle, pratiquée dans 600 écoles cette année, doit être généralisée dans tous les établissements scolaires à partir de la rentrée 2014.

Évidemment, le pouvoir tente de faire croire que le programme ABCD n’a rien à voir avec le lobby homosexuel et la théorie du genre : « Il y a un certain nombre de parents qui ont été inquiets et qui se sont laissés prendre par cette rumeur complètement mensongère. Il n’y a pas de théorie du genre enseignée à l’école. Je veux rassurer les parents : ne vous inquiétez pas, c’est une éducation à l’égalité fille-garçon et rien de plus”, a ainsi affirmé sur Europe 1 Vincent Peillon, qu’on a connu plus franc, plus explicite. Et les médias mainstream (Europe 1, Le Parisien, etc.), que l’on sait infestés par le lobby gay, d’abonder dans son sens en évoquant “une rumeur”.

Comme nous, Farida Belghoul pense que le ministère de l’Éducation nationale devrait s’appeler ministère de l’Instruction publique et que l’État n’a pas à éduquer nos enfants. Soutenons son initiative et, une fois par mois, retirons nous aussi nos enfants des écoles publiques.

Articles liés

32Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • V_Parlier , 28 janvier 2014 @ 17 h 39 min

    C’est en outre amusant de constater à quel point est rapide le retournement des musulmans contre ceux qui les courtisaient et même les finançaient abondament (l’instigatrice est une figure des mouvements anti-racistes des années 80). Bien que l’ayant prévu, je suis stupéfait de la rapidité à laquelle vont les choses. Autre exemple: Pourquoi Dieudonné pouvait avant frauder en toute impunité (comme beaucoup d’autres meneurs d’associations) pendant des années, et qu’à présent le fisc lui tombe dessus de tous côtés? Parce-qu’il a craché dans la soupe, pardi! Tout aussi dieudo-indifférent que je suis, c’est la seule explication qui tienne!
    Tout donneur de leçons qu’il est, le PS réussit par ailleurs, à lui seul, à faire entrer Mbala et Soral dans l’arène politique publique quasi-respectable alors qu’il titille encore sur chaque virgule dans les déclarations de MLP. Qu’ils sont pitoyables ces bien-pensants!
    Il faut dire que quand on soutient les nazis en Ukraine, on n’a vraiment de leçon à donner à personne, et même pas à Dieudonné…
    (Voir ce post: http://www.ndf.fr/nos-breves/20-01-2014/dieudonne-le-maitre-decide-de-remettre-au-champ-avec-les-fers-aux-pieds-sous-haute-surveillance#comment-167293 )

  • Siam , 28 janvier 2014 @ 19 h 53 min

    musulmane ou pas, chère madame, il s’agit avant tout d’une française qui réagit aux inepties de ce gouvernement…

  • kardaillac , 28 janvier 2014 @ 20 h 17 min

    Les radios de ce soir parlent d’une rumeur sans fondement, trois turcs auraient retiré leurs gosses à Strasbourg. L’enfumage est “clair”.

  • Goupille , 28 janvier 2014 @ 20 h 56 min

    Il paraîtrait que, en sus des propos contre LA communauté élue, son spectacle Le Mur s’en prenait à la communauté Trois Points, et évoquait la pédo-criminalité des élites de France…

    Et si l’indignation unanime et vertueuse qui nous a été vendue n’était que prétexte ?

  • Goupille , 28 janvier 2014 @ 21 h 04 min

    Vous avez raison sur toute la ligne. Aussi, à titre amical et sans vous vexer, puisque c’est aussi une illustration de ce qui se passe dans nos écoles, corrigé de votre commentaire, car vous faites très très fort.

    Moi je dis(t) bravo à ces(’est) parents et j’aimerais(t) bien que cette théorie , soit exposée(er) au(x) public à la manière d’un panneau(x) électoral(e) .Afin que tout le monde puisse s(c)e faire une idée de ce que fait le gouvernement dans nos écoles.

    Bientôt nous renverrons en formation, ou dos au mur, ces pédagogos qui n’ont pas su vous enseigner le minimum exigible…

  • gerard57 , 28 janvier 2014 @ 21 h 40 min

    Mais nous étions des milliers à retirer nos enfants ! Farida Belghoul est une femme super !
    La théorie du genre est entrée à l’école par l’ABC de l’égalité, et cela va continuer. Le but est de déconstruire nos enfants, de les faire douter de leur identité sexuelle, d’en faire les agents des Peillon et autres FM qui veulent la fin de Notre France !

    Les syndicats comme la fsu et les parents d’élèves sont complices de cette dérive idéologique qui doit s’étendre à grande échelle, avec des séquences “pédagogiques” proprement honteuses et des interventions des associations LGBT à grande échelle dès le CP dans les “académies pilotes” cette année et dès la maternelle à partir de 2014, pour tous !

  • synok , 28 janvier 2014 @ 21 h 41 min

    le vrai problème c’est que les effets néfastes et désastreux sur la personnalité ne se voient pas immédiatement ni même quelques années après mais bien plus tard vers les 40 ans … avec des réactions souvent violentes et un besoin de vengeance sur toute la société … un peu en pire bien entendu que la méthode globale en lecture … on ne s’aperçoit pas vraiment tout de suite qu’on ne sait en fait pas lire … ni bientôt écrire ni bientôt compter … ce qui compte donc avant tout est de ne pas risquer les futurs problèmes de personnalité en mettant dans la tête des enfants que ce qu’ils sont ils croient l’être et qu’ils peuvent changer leur être comme on change sa chemise …

Les commentaires sont clôturés.