Jardin du Luxembourg : Déjà deux jeunes embarqués par les forces de l’ordre

18h30 : Les jeunes ont monté une tente avant d’être évacué manu militari du Jardin du Luxembourg. Fin du direct.

16h25 : “Je vous réexplique une dernière fois”, prévient un agent :

16h10 : Une jeune femme qui tenait un drapeau et courait dans le Jardin du Luxembourg vient d’être à son tour arrêtée.

16h : De nouvelles personnes viennent, d’autres partent. L’ambiance est familiale. “C’est jeu de cartes et café” pour l’instant, explique un participant. Hélène Delsol, candidate aux municipales 2014 dans le 2e arrondissement, est venue avec ses enfants prêter main forte aux jeunes qui stationnent dans les Jardins du Luxembourg.

15h10 : Juste avant d’être sommés de ranger des drapeaux de la Manif pour Tous :

14h55 : J’apprends d’un policier en civil que si le groupe dépasse les cinquante personnes, il sera évacué.

14h50 : tous les individus avec une tente sous le bras ont été bloqués par les forces de l’ordre aux entrées du Jardin du Luxembourg. Le camping est compromis…

14h25 : Ambiance rue Guynemer :

14h12 : Des drapeaux sont passés par les grilles du parc… Pendant ce temps, le groupe déjeune tranquillement, sous la surveillance d’agents en civil.

13h33 : Les jeunes sont maintenant une quarantaine. Il n’est pas trop tard pour les rejoindre !

13h24 : Arrivée de Béatrice Bourges, Présidente du Collectif pour l’enfant et membre du Printemps français, ainsi que de Marie, une adoptée qui a témoigné à la Manif pour Tous le 24 mars.

Une vingtaine de jeunes défenseurs du mariage piquent-niquent actuellement dans le Jardin du Luxembourg sous très haute surveillance (une vingtaine de camionnettes des forces de l’ordre sont stationnées) :

Un jeune qui a pris une photo dans le Jardin du Luxembourg – il paraît que c’est interdit sans autorisation, s’est déjà fait embarquer. Action à suivre. Pendant ce temps, on me signale par courriel qu’il y avait ce matin déjà 6 camions de police présents à proximité de France Télévisions dont 4 dans la rue du professeur Florian Delbarre, et 2 sur le pont du Garigliano, côté XVIe.

Articles liés

99Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • SERGIO , 28 mars 2013 @ 13 h 27 min

    La dictature rose s’ installe doucement , mais sûrement . Jusqu’ à quand ?….

  • Charly , 28 mars 2013 @ 13 h 30 min
  • ODE , 28 mars 2013 @ 13 h 41 min

    Du coup, maintenant, ils ont compris notre stratégie et sortent la leur = se parquer derrière des cordons de policiers.
    A nous d’élaborer une nouvelle stratégie pour arriver quand même à nos fins, sans entrer dans un cycle de violence qui nous décrédibiliserait.
    Il faut élaborer une tactique, peut-être déjà faudrait-il ne pas annoncer tous ces événements à l’avance ni sur internet ni sur les portables… Si on arrive à ne plus les utiliser, on sera invisibles sauf aux moments où on sera visibles, et ils ne sauront plus où nous attendre…

  • Charly , 28 mars 2013 @ 13 h 47 min

    Pour comprendre notre stratégie, il suffit de lire les blogs.
    Le mieux est d’organiser les stratégie sans les dévoiler sur les blogs. A Lyon, çà a plutôt réussi.

  • Jean-Pierre , 28 mars 2013 @ 13 h 56 min

    Vive le PRINTEMPS FRANçAIS !!!

  • bibi , 28 mars 2013 @ 14 h 21 min

    il faut arrêter d’avoir peur de la violence, ou on devient lâche!
    Parlez plutôt de légitime défense, et soyez courageux!

  • charlus , 28 mars 2013 @ 14 h 27 min

    Ya, gross foto Verboten !!

Les commentaires sont clôturés.