Les HomMen font du boucan sous les fenêtres du préfet Boucault

“Descendez, Monsieur le Préfet de police, (…) présenter vos excuses à la France” ont demandé mercredi après-midi les HomMen, ce nouveau groupe créé en réaction au projet de loi Taubira et aux violences policières du 24 mars, comme un clin d’œil aux Femen. Voici le “teaser” de leur action du jour :

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=0OE5xc8ac7Y&w=630&h=390]

> Une autre vidéo de l’événement :

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=SG3vpO8h374&w=630&h=390]

> Le reportage de BFM TV :

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=4LRd63-tT-U&w=630&h=390]

> Le texte de l’intervention :

“Chers amis,

Dimanche dernier nous étions plus d’un million rassemblés en Grande Armée pacifique à quelques centaines de mètres d’ici même. Nous avons tous pu percevoir cette ferveur populaire qui rassemblait des familles et des citoyens de tous bords politiques, de toutes sensibilités, de toutes confessions. Ce million, Monsieur le préfet, vous l’avez estimé au dixième de son ampleur au moment d’organiser et de préparer la sécurité de cette manifestation, nous le rappelons pacifique et pacifiste. Au fil de l’arrivée de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants, l’effectif délibérément réduit des forces de l’ordre s’est trouvé incapable de réagir de manière appropriée aux mouvements de foules naturellement suscités. VOS effectifs de police n’ont rien trouvé de mieux que de faire l’usage de gaz lacrymogènes sur des familles, sur des enfants ! Oui des ENFANTS Monsieur le Préfet ! C’est pour cela que nous, rassemblés ici, sommes venus vous demander les comptes, les explications et les excuses que le peuple de France attend de vous. Nous, jeunes pacifistes mais résolus à ne rien lâcher, vous demandons de cesser les violences policières sur des enfants venus défendre la cause d’autres enfants.
Oui madame Taubira, cette manifestation rassemblait des centaines de milliers de familles pour dire « NON » à ce changement de civilisation que vous nous promettez depuis des semaines. Des familles de tous horizons ont tenu à se déplacer en masse pour vous montrer son opposition calme mais déterminée à ce projet de « Filiation-Fiction ». Ne vous y trompez pas, ce n’est pas une France en « serre-tête et jupes plissées » comme le dit le rapporteur de votre loi, qui est venue vous dire sa colère dimanche dernier, c’est la France tout simplement, dans ce qu’elle a de plus divers. Alors s’il vous plaît, ne vous enfoncez pas une fois de plus dans le mépris. Si vous ne le faites pas pour ces milliers de Français, faîtes le pour ces enfants qui demain, par votre faute, risquent de ne pas avoir le droit à un père ou une mère.
Ce mépris et ces injures Mr Valls, c’est cela qui vous joue des tours et qui fait gronder cette France qui se lève ; Cette France qui n’a rien des « casseurs extrémistes » que vous nous décrivez comme un bouclier pour vous protéger de votre mauvaise foi et de votre aveuglement. Monsieur le ministre, nous vous demandons de cesser ces amalgames et ces clichés si faciles qu’ils en deviennent ridicules et irrespectueux de ces Français. Quels dégâts humains ? Quels dégâts matériels ont été commis pour que vos forces de police se permettent ces violences sur ces familles dont des enfants ? Si certains en viennent à dire un jour « le Gouvernement n’a plus d’autre argument que d’agresser vos enfants » n’en soyez pas étonné car VOUS, par votre incompétence ou votre propre volonté, aurez suscité ces paroles graves.
Enfin, c’est à vous Monsieur le Président que nous voulons nous adresser. Dans un contexte économico-social plus tendu que jamais, vous obstinerez vous à diviser les Français autours d’un projet dont ils ne veulent pas ? Acceptez-vous de voir en face la réalité de la mobilisation de dimanche dernier et des violences policières commises à l’encontre de vos concitoyens, parmi lesquels des enfants et des vieillards ? Vous avez proclamé un 6 mai 2012, avec entrain « Trop de fractures, trop de blessures, trop de ruptures, trop de coupures ont pu séparer nos concitoyens, s’en est fini ! Le premier devoir du Président de la République c’est de rassembler et d’associer chaque citoyen à l’action commune ». Où sont passées ces belles paroles ? Où est passée votre volonté ? Il est temps Monsieur Hollande de vous poser ces questions à vous-même. Tous ces Français que vous avez un jour prétendu vouloir rassembler sont descendus et descendrons encore dans la rue pour une France qui se lève, car le Printemps arrive, et lui comme nous ne lâcherons rien !”

Autres articles

14 Commentaires

  • Yaki , 28 Mar 2013 à 23:32 @ 23 h 32 min
  • Lifrat , 29 Mar 2013 à 7:55 @ 7 h 55 min

    A propos de boucan, vous avez le son de la video vous ?

  • DENES , 29 Mar 2013 à 9:45 @ 9 h 45 min

    Pourquoi le traiter de canard? Faute d’orthographe? Le mot imbécile pouvait aussi convenir!!

  • utopie , 29 Mar 2013 à 9:45 @ 9 h 45 min

    Bravo les homMen , la France est avec vous !!

  • Lea , 29 Mar 2013 à 10:57 @ 10 h 57 min

    Il y a une erreur : les Homen n’ont pas été créés pour réagir aux violences du 24 mars, mais bien avant, en réponse aux péronelles des Femen.

    Bravo, messieurs, belle initiative. Vous êtes tous beaux et nous vous aimons. Adelante !

  • Yaki , 29 Mar 2013 à 17:38 @ 17 h 38 min

    Vu la réponse de Louis dans l’article indiqué ci-dessous, je pense que vous faîtes erreur.
    https://www.ndf.fr/poing-de-vue/28-03-2013/louis-responsable-des-hommen-nous-pensons-a-lavenir-de-la-france#.UVXDFFeRfoY

  • bataille de Tourtour , 1 Avr 2013 à 0:10 @ 0 h 10 min

    Pas ringard:juste français (en attendant que ce mot soit honni,et banni de la langue française).

Les commentaires sont fermés.