La campagne anti-Front national du socialiste Bernard Guiraud

Dimanche dernier, les candidats du Front national sont arrivés largement en tête dans le canton Nord-Médoc : Sonia Colemyn et Grégoire de Fournas ont réuni plus de 38% des suffrages, devant le Parti socialiste (22,7%) et l’union de la droite (19,59%). Le maire socialiste de Lesparre-Médoc, Bernard Guiraud (candidat avec Michelle Saintout), a donc sorti le grand jeu dans cette vidéo anti-FN :

Articles liés

16Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • lucifer , 28 mars 2015 @ 10 h 12 min

    Pauvre type ! ils sont beaux les socialos n’est-ce pas?

  • Marcus , 28 mars 2015 @ 10 h 42 min

    Là il faut vraiment vouloir se couvrir de ridicule….. Je sais, il y en a qui aiment ça et vont le trouver rigolo, je pense à tous ceux qui adorent l’humour type Canal +
    Ceci dit, le monde politico médiatique socialo est mort de trouille. Regardez à quel point ils diabolisent le FN dans tous les médias de propagande du système depuis le premier tour, pour essayer de sauver les apparences, et posez-vous les bonnes questions…
    J’habite une commune en Bretagne, qui a toujours été rouge (communiste puis socialiste) depuis aussi loin que remontent mes souvenirs.
    Là au 2ème tour, c’est FN contre divers droite. J’en crois toujours pas mes yeux et je vais donc aller voter demain au second tour, ce que je n’avais pas prévu dimanche dernier.
    Avec l’ensemble des médias de propagande français qui manipulent et endoctrinent les petites têtes depuis plus de 30 ans, je me dis que le peuple doit vraiment en avoir marre si malgré tous leurs efforts, les socialistes dégagent. La bouteille de champagne est dans le frigo pour dimanche soir…..

  • Alainpsy , 28 mars 2015 @ 10 h 49 min

    Le socialisme, dans toute son envergure, navrant et pathétique. Ce pauvre type devrait rejoindre noël mamère, l’ancien chanteur en peignoir, à eux deux ils ont la pertinence de
    l’ibericonaniste valls, l’outragé de naissance, trempé trop longtemps par les oreilles dans un bouillon de culture, définitivement allergique à tout ce qui porte ce nom.
    Au fait, il paraît que les partisans de Marine Le Pen feraient une distinction entre les bons et les mauvais Français, selon les “savants” socialistes (“savant” étant à prendre au sens islamique du terme). Alors, Coulibaly ou kouachi etc…c’était des bons ou des mauvais Français ? Les plus de 3000 candidats au djihad, dont certains partent chaque jour décapiter des Chrétiens d’Orient, sont des bons ou des mauvais Français ? Ceux qui, dans les collèges ou lycées professionnels se réjouissaient des attentats, ce sont des bons ou des mauvais Français ? Alors les socialistes, 2 réponses possibles:
    -soit ce sont des bons Français comme les autres, et là ça va être difficile de justifier une telle position !
    -soit ce sont des mauvais Français…et alors vous reconnaissez qu’il y a des bons et des mauvais et que vos arguments, comme d’habitude, ne sont que mensonges et manipulations d’un parti malade et suicidaire.
    Je rappelle à tous ceux qui hésitent encore pour Dimanche qu’avec Marine Le Pen, les candidats au djihad ont le droit de partir, mais ils n’ont plus jamais le droit de revenir, ça fait toute la différence avec les autres lâches qui se tortillent sans trop savoir quoi faire. Un bulletin pour les socialiste du sinistre valls, c’est accepter les 830 millions d’euros dépensés en priorité pour soigner gratuitement les étrangers, réfléchissez et regardez autour de vous . Selon valls, l’hébété du catéchisme socialiste d’une gauche démembrée qui souille tout ce qu’elle touche, nous ne serions ni la France, ni la République ! Alors qui sommes-nous ?
    Nous sommes le Peuple, héritier de traditions, d’une culture et d’une histoire, d’une terre à défendre, d’une identité et d’une fierté, d’un chemin à prolonger, nous sommes l’âme de ce pays .

  • Luc , 28 mars 2015 @ 11 h 27 min

    La bonne grosse tête d’alcoolo abruti dégénéré qui colle bien à tous les élus socialo-cocos ! Le ridicule ne tue pas et c’est bien dommage dans son cas quand on voit une telle tronche de con en “action” !

  • Marino , 28 mars 2015 @ 13 h 13 min

    Le maire socialiste Bernard Guiraud n’a pas peur du ridicule

    Bernard Guiraud, maire socialiste de Lesparre-Médoc, candidat aux élections départementales, croit pouvoir fanfaronner en se présentant résolument comme l’adversaire du Front National.

    Ce n’est pourtant pas la vidéo ci-dessus qui l’aidera à crédibiliser sa candidature.

    Avec un débile comme ça en face de lui , le candidat FN n’ a pas trop de souci à se faire , à moins que les électeurs de cette localité du Médoc soient aussi barges !……

    Faudrait lui rappeler que nous sommes déjà servi en question comiques à l’Élisée

    “C’est à boire, à boire, à boire,
    C’est à boire qu’il lui faut!
    Oh! Oh! Oh! Oh!”

  • a400m , 28 mars 2015 @ 13 h 50 min

    Je ne rêve pas j’ai bien vu un abruti surement congénital est-ce possible les habitants de Lesparre- Médoc ne sont pas comme ce socialiste ou alors c’est désespérant et sans appel ,gloire aux ivrognes qui ont encore de beaux jours devants eux, je vais suivre cette élection pour voir jusqu’où ça va, dans ce bled ,la connerie. C’est peut-être le pinard à haute dose qui le rend aussi con, le maire.On se fout de la gueule des électeurs.

  • Gisèle , 28 mars 2015 @ 14 h 06 min

    Le Médoc … tout un poème ….
    Cela ne m’étonne pas , Lesparre , le centre ville dégoûtant , le chômage , le *social * prioritaire qui maltraite ceux qui bossent et qui payent … les agressions , les voleurs de pibales , protégés … le Médoc , terre de tous les trafics …

Les commentaires sont clôturés.