Apologie du terrorisme : ce que l’on sait sur la condamnation de Stéphane Poussier

Apologie du terrorisme : ce que l’on sait sur la condamnation de Stéphane Poussier

L’ancien candidat de la France insoumise Stéphane Poussier qui s’était réjoui sur les réseaux sociaux de la mort du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame a été présenté ce mardi en comparution immédiate pour apologie du terrorisme. Il a été condamné à un an de prison avec sursis ainsi qu’à l’interdiction de ses droits civiles et civiques pour une durée de sept ans :

Autres articles

3 Commentaires

  • Eleazar , 28 Mar 2018 à 8:26 @ 8 h 26 min

    il aurait du être condamné a du ferme du sursit cela démontre que les juge n’a pas voulu punir 1 politicien véreux

  • Marcus , 28 Mar 2018 à 9:06 @ 9 h 06 min

    Si ma mémoire est bonne, la jeune femme qui avait fait une caricature de Taubira en singe, il y a quelques années, avait été punie beaucoup plus sévèrement par les juges rouges. Je pense que le post de POUSSIER est beaucoup plus grave qu’une caricature, même de mauvais goût. Toujours 2 poids 2 mesures pour l’oligarchie mondialo-gauchiste au pouvoir.

  • Isaïe , 28 Mar 2018 à 9:56 @ 9 h 56 min

    Cet homme devrait être interdit de séjour en France et envoyé dans un bon pays islamique où il aurait les signes de bienvenue des imams et consorts. Je doute que dans ces pays il serait choyé comme tous les djihadistes incarcérés en France et qu’il y reste longtemps en vie du fait qu’il est un incrédule.

Les commentaires sont fermés.