“Minute” au tribunal

Jean-Marie Molitor a été cité à comparaître devant le tribunal correctionnel de Paris suite à la Une titrant « Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane » de novembre 2013 et aux poursuites engagé par le Parquet pour “injure à caractère racial”. S’il reconnaissait que le jeu de mot était de « mauvais goût », le directeur de publication de l’hebdomadaire Minute invoquait le droit à « la satire, [qui] n’est pas un délit ». Enfin, pas encore…

Par ailleurs, dans un communiqué, le Front national annonce ce lundi que Marion Maréchal-Le Pen « a chargé son avocat d’introduire une procédure en violation de l’intimité de la vie privée à l’encontre d’un hebdomadaire qui, la semaine dernière, a, de façon inacceptable, publié à son sujet des informations strictement confidentielles » sur sa grossesse.

Autres articles

9 Commentaires

  • monhugo , 28 avril 2014 @ 21 h 11 min

    2 actions en justice extrêmement différentes.
    Liberté d’expression (délit de presse) sur la sellette d’une part, et protection de l’intimité de la vie privée (article 9 du C. civil – sous réserve d’un volet pénal) de l’autre.
    En commun : le Parquet n’a pas obtenu l’interdiction dans l’affaire dite de “la Banane”, et MMLP n’a rien tenté en référé.

  • le lecteur , 28 avril 2014 @ 21 h 11 min

    Qu’est-ce que j’avais ri quand j’avais découvert cette couverture. Enorme. Bravo Minute.

  • Gisèle , 28 avril 2014 @ 23 h 14 min

    Au fait ………..Et si la banane lancée à ce footeux , n’était qu ‘ une provocation gaucho pour encore une foi allumer la mèche , le jour où justement , les merdias parlent (encore ) de la Shoa et du racisme ???
    A force , tout le monde appuie sur le bouton de la zapette . Moi la première !
    Je regrette , après 3 jours sans télé , de l’avoir rallumée ce midi . J’ai reçu en pleine face , l’étron dégoulinant sorti du cloaque des charognards diarrhéiques , empoisonnés par leur pâture pourrie .

  • PG , 29 avril 2014 @ 1 h 19 min

    MINUTE est plus rapide à ”révéler ” sur le FN que sur l’UMP : ce journal a été plus silencieux sur la vie privée de SARKOZY, (coups et violences sur ses deux premi ères épouses) ou sur le FN (délibérations du bureau politique) alors que la vie interne de l’UML fait l’objet d’un silence sacré dans cet hebdomadaire, ceci sans oublier le mutisme sur BUISSON, et pour cause.
    Marion LE PEN n’avait donc aucune raison d’avoir une quelconque indulgence par rapport à cette vilolationde la loi : si MINUTE veut faire du CLOSER, qu’il le fasse sur les puissants.

  • pas dupe , 29 avril 2014 @ 11 h 13 min

    Premièrement voilà deux expressions françaises. Donc cela équivaut à attaquer le dictionnaire académique ! Alors prétendre que c’est le deuxième degré qu’il faut comprendre, comme je l’ai déjà lu ailleurs, là, nous arrivons dans de l’acharnement judiciaire. Car cet acharnement n’a pas été opposé à Charlie Hebdo avec ses Unes racistes notamment celles où les musulmans n’ont pas apprécié les caricatures ! Celle où monsieur Le Pen était présenté en singe…

    Deuxièmement pourquoi le parquet n’a pas attaqué le Charlie Hebdo pour sa Une qui, elle, est raciste : Taubira en singe ? Parce que le parquet est franc-maçon ? Parce que ce journal est de gauche ? Parce que le parquet est lui-même raciste ? Parce que le parquet fait une distinction entre Charlie Hebdo et Minute ?
    On n’a vraiment plus la même notion du mot racisme !
    Il ne faut pas non plus oublier que la gauche a retiré le mot “race” donc ce mot peut-il encore être décliné ?

    Et n’oublions pas, non plus, que ladite prétendue victime s’est faite photographier avec le dessinateur du journal incriminé. Il faut être cohérent !!!!!

    “Charlie Hebdo ne rate jamais une occasion de faire preuve de racisme profond et de choquer pour vendre son torchon. Au nom de la liberté d’expression, la ministre Christiane Taubira a été caricaturé en singe”
    http://www.halalbook.fr/actufiche-15-1905.html?Taubira-caricatur%C3%A9e-en-singe-par-Charlie-Hebdo-au-nom-de-la-libert%C3%A9-d%E2%80%99expression

  • Antoine , 29 avril 2014 @ 16 h 26 min

    Concernant, Marion Maréchal le Pen, je la comprends car c’est sa vie privée. En outre, il n’y aurait pas eu de concertations avec la concernée pour révéler sa grossesse. Donc la plainte est justifiée. Mais pour Christiane Taubira, tout dépend de l’intention des auteurs : avait – ils envie de la calomnier ?

  • Christiane , 29 avril 2014 @ 17 h 00 min

    Si j’ai envie et à juste raison de traiter un ministre de clown ou de ballot, je ne vois pas qui serait en droit de me l’interdire; pas d’avantage si je qualifie l’ un d’entre eux de singe ou de guenon. En France, pays catholique quoi qu’on dise, on peut se permettre toutes les injures possibles et inimaginables contre l’ Eglise, ses clercs et même contre
    le Christ sans que cela ne choque aucun de nos ” cherrrrrsss ministres ” qui, à ce moment – là se réfugient derrière la liberté d’expression qui semble inexistante dans les cas contraires.

Les commentaires sont fermés.