“Je vais réhabiliter le prénom Brigitte”! (Vidéo)

“Je vais réhabiliter le prénom Brigitte”! (Vidéo)

https://www.youtube.com/watch?v=S_abwYH0EnQ

Voilà un programme passionnant! Tels les Ceaucesscu, les Macron fonctionnent en tandem et pratiquent le culte de la personnalité. A cette fin, vous rémunérez des bataillons de communicants pour chanter leurs louanges, lesquels racontent, entre autres, que Macronella est déjà la plus populaire des Premières dames et qu’elles reçoit des mégatonnes de courrier…. Bref, on continue de nous la vendre, alors qu’on l’a déjà achetée puisque nous payons même ses brosses à dents et mouchoirst! Si vous ne l’aviez pas remarqué, la France s’étant américanisée,  les inconscients ayant voté Emmanuel ont aussi élue pour une vice-Présidente. Elle est fort occupée puisque, comme l’expliquait l’inéffable Sandrine le Feur devenue député du Finistère, Brigitte Macron :”s’occupe des enfants et de la pédiatrie” (Vidéo à voir et revoir!)

 

_____________________

Quand on la voit, sourire aux oreilles, tailleur Vuitton et stiletto de 10 cm, jusque dans la cour du roi Mohammed VI, ou en jeans sur le perron de l’Élysée avec Schwarzie, elle nous rappelle, l’ode de Dario Moreno à une autre Brigitte. « Brigitte Bardot, bravo ! Aucune fille au monde N’est aussi sympa que toi ». Bon, pour le refrain « Brigitte Macron, Macron » ça le fait moins. « Brigitte Trogneux, Trogneux » (son nom de jeune fille), n’est pas davantage entraînant. M’enfin pour les initiales « BM », ça vaut BB niveau standing. Cette Brigitte-là, habillée comme à la Fashion week, comme dirait Johnny, elle est terrible. Son copain Sardou ne cache pas son faible pour la blonde d’âge mûr.

Et la question jamais tranchée du rôle de la première dame revient sur le tapis. Elle est déjà omniprésente, la fille de chocolatiers picards, prof de français et muse d’homme d’État. Classe et cultivée, elle incarne ce job de conseillère particulière qui ne dit pas son nom. Populaire comme la Canebière, tendance people, elle se vante un peu quand elle se targue de remettre à la mode et “réhabiliter” (sic) son joli prénom, qui semble lutter de génération en génération contre le rouleau compresseur de la désuétude.

Depuis que la reine BB est sortie de la lumière, la cote de la Brigitte avait vacillé. On en juge en feuilletant le Who’s who : Brigitte Simonetta (speakerine tristounette des années 80), Brigitte Fossey (actrice de La Boum au siècle dernier), Brigitte Leconte (éphémère épouse de tennisman), Brigitte Fontaine (interprète déjantée), Brigitte Lahaie (actrice X et animatrice radio)… Mais n’en déplaise à la première dame, un duo de chanteuses éponyme a déjà fait une part du boulot en fredonnant : « La Brigitte d’aujourd’hui est tant Barbarella de banlieue au cœur de boxeur que féline enchantée d’être captive d’un amant solaire ». Ainsi les Brigitte se mirent en marche.

 

Source

Articles liés