Brunerie voit validée sa demande d’adhésion au Modem, Bayrou la refuse

Maxime Brunerie, qui avait voulu tirer sur Jacques Chirac en 2002 lors du défilé du 14 juillet, a vu validée sa demande d’adhésion au Modem (n°448 744). Il a aussi exprimé la volonté de militer pour François Bayrou pendant la campagne de la présidentielle de 2012. Le nouveau militant centriste, sorti de prison en 2009, explique ses motivations:

Le seul candidat qui est vraiment pour l’Europe et les Européens que j’ai trouvé, c’est François Bayrou. Alors, je ne dis pas que c’est le meilleur mais pour moi, c’est le moins pire.

Addendum 14h45 : interrogé jeudi matin sur RMC, François Bayrou a indiqué qu’il refusait l’adhésion de Maxime Brunerie. « Au Modem, on n’entre pas comme dans un moulin. Les déséquilibrés n’ont pas de place chez nous » a déclaré le Président du Modem. La vice-Présidente Marielle de Sarnez a quant à elle jugé la demande de Maxime Brunerie « complètement loufoque » jeudi matin sur LeJDD.fr.

Autres articles

2 Commentaires

  • Eviv Bulgroz , 29 Juil 2011 à 0:11 @ 0 h 11 min

    Mais où un personnage complètement loufoque aurait-il sa place, sinon dans le parti drôlatique de François Bayrou ?

  • Robert , 29 Juil 2011 à 22:14 @ 22 h 14 min

    Bayrou affirme ne pas vouloir accueillir dans son MODEM un déséquilibré.
    C’est une annonce de dissolution de son parti!

Les commentaires sont fermés.