Saint-Étienne-du-Rouvray : “un ratage collectif” de la justice

Saint-Étienne-du-Rouvray : “un ratage collectif” de la justice

Comment un homme repéré par les services antiterroristes, fiché S et incarcéré, a-t-il pu être remis en liberté avec un bracelet électronique, ce qui lui a ensuite permis d’égorger un prêtre catholique dans une église de France ? Quelques éléments de réponse avec le journaliste Clément Weill-Reynal dans le 12/13 de France 3 :

Autres articles

10 Commentaires

  • charles-de , 28 Juil 2016 à 4:06 @ 4 h 06 min

    Même chose déjà avec les gars d’Action directe, libérés en 81 par Mitterrand, puisque pas encore jugés ! Ensuite, ils sont devenus de vrais assassins !

  • Pacific , 28 Juil 2016 à 6:43 @ 6 h 43 min

    Il n’y a pas de “ratage” mais bien une volonté des “juges rouges” de s’ériger en défenseur des délinquants. Ces juges irresponsables (cf. le “mur des cons”) devraient être révoqués et leur syndicat dissout.

  • jac2505 , 28 Juil 2016 à 8:23 @ 8 h 23 min

    Nombre de juges sont pervertis par l’idéologie. il est temps de revoir le mode de recrutement.

  • abramovitch , 28 Juil 2016 à 9:47 @ 9 h 47 min

    Lorsque de tels cas se produisent,il ne faut pas systématiquement accuser la justice,dont magistrats et policiers font tout ce qu’ils peuvent pour que tout se passe normalement.Les sous effectifs dans ces deux corps d’activité,est une des causes de ce qui peut se produire ensuite.
    Aujourd’hui les circonstances nous offrent la possibilité d’intervenir en tant que citoyens,afin de suppléer à ces manques d’effectifs et nous devons avoir tous le devoir autant que faire se peut,de participer à ce devoir civique.Si ce n’était à cause d’un âge avancé,immédiatement j’offrirai mes services.Rien de tel que d’être sur le terrain pour bien appréhender chaque chose.
    Avec un peu de civisme et de sens psychologique,nous avons aussi le devoir de bien ouvrir nos yeux afin de détecter les anomalies lorsque celles-ci s’offrent à nous et de les dénoncer.

  • Desmoulins Marie-Claire , 28 Juil 2016 à 12:14 @ 12 h 14 min

    Les deux assassins étaient tous les deux fichés “S” donc aucune excuse , puisqu’un signalement a été fait avec la photo du second, originaire d’Aix-les-Bains. Il y a bien des défaillances quelque part . Nous ne devons pas accepter et la démission de certains s’imposent .
    Notre justice non seulement est corrompue puisqu’aux ordres…(depuis 1946 (SFIO=PS) et j’ai des preuves des plus scandaleuses (…)) mais elle est laxiste aujourd’hui envers nos criminels !!! Les ministères de l’intérieur, la défense, affaires étrangères, affaires sociales (travail, santé) sont tous corrompus. Continuez les veaux à voter pour les mêmes (droite, gauche, centre) … Si nous voulons changer tout ces systèmes corrompus avec des corrompus jusqu’à la moelle, tentons au moins de devenir “VACHES” . Oublions-les, passons à la vitesse supérieure , changeons ces têtes, ne nous laissons plus manipuler ni endormir. Réveillons-nous !!!

  • Chevalier- de Moncaire , 28 Juil 2016 à 18:22 @ 18 h 22 min

    Incroyable! Incomprehensible! Inexcusable!

  • Psyché , 28 Juil 2016 à 20:17 @ 20 h 17 min

    Julie le Goïc se demande sur Twitter si un statut «mort en martyr» pour le pêtre assassiné pourrait l’autoriser à bénéficier de «70 enfants de choeur».
    L’humour noir déplacé de l’élue Europe Ecologie les Verts (EELV) suscite un tollé sur les réseaux.

    https://francais.rt.com/france/24519-colere-incomprehension-apres-tweet-hamel

    La dame Le Goic est élue du conseil municipal de la ville de Brest.
    Voici quelques points de contacts si vous voulez exprimer votre admiration :
    Tél: 02 98 00 80 80
    Fax : 02 98 00 81 08
    Email : contact@mairie-brest.fr

Les commentaires sont fermés.