La bedaine plus dangereuse pour le cœur que l’obésité !

Une étude américaine présentée lundi lors du Congrès européen de cardiologie à Munich révèle qu’avoir un ventre bombé (sans être en surpoids) multiplie par 2,75 les risques de mourir d’une maladie cardiovasculaire et tue étonnamment plus que l’obésité (2,34).

En effet, la graisse autour des organes de l’abdomen est plus dangereuse que la graisse sur les hanches parce que « métaboliquement active », c’est-à-dire libérant plusieurs des produits chimiques toxiques et inflammatoires qui augmentent le risque de maladie cardiaque. Tout est donc question de répartition !

La bedaine multiplie par 2,08 le risque de quitter ce bas monde prématurément, toutes causes confondues, révèle aussi l’étude, présentée par le Dr Karine Sahakyan, chercheuse en cardiologie à la clinique Mayo, basée à Rochester, Minnesota.

L’étude a été réalisée sur 12 785 personnes de 18 ans et plus, divisées en 3 catégories (indice de masse corporelle normal, en surpoids, obèse), elles-même divisées en deux sous-catégories : tour de taille normal ou supérieur. En 14 ans, 2 562 personnes du panel sont décédées dont 1 138 des suites d’un problème cardio-vasculaire.

Ce qui fait dire à l’auteur principal de l’étude, le Dr Francisco Lopez-Jimenez, cardiologue à la Clinique Mayo : « Notre recherche montre que si une personne a un indice de masse corporelle normal, cela ne doit pas pour autant lui faire croire que son risque de maladie cardiaque est faible.”

Autres articles

Les commentaires sont fermés.