Un fonctionnaire refuse 6 propositions de postes ? L’État n’a plus le droit de le virer…

Privilèges. Le ministère de la Fonction publique a annoncé la suppression prochaine du décret sur la réorientation professionnelle des fonctionnaires, qui permet depuis 2010 de mettre en disponibilité (ni rémunération ni indemnité de chômage) les agents refusant trois propositions de changement de poste et de licencier ceux qui en refuseraient trois autres. La raison de cette décision ? Le texte, qui relève de la loi sur la mobilité des fonctionnaires publiée en août 2009, représente une entorse au sacro-saint statut des fonctionnaires, qui leur garantit un emploi à vie. Un décret jamais appliqué dans les faits mais qui pouvait servir d’outils de pression. Les syndicats se sont évidemment félicités de cette suppression, évoquant “un message fort du gouvernement(Brigitte Jumel, secrétaire générale CFDT Fonction publique) mais jugent cette décisionpas suffisante” :Les annonces du gouvernement se multiplient, mais nous attendons toujours des gestes concrets à destination des fonctionnaires, particulièrement en matière de pouvoir d’achat” (Christian Grolier, secrétaire général FO Fonction publique). Jamais contents…

Autres articles

5 Commentaires

  • labolisbiotifool , 28 Août 2012 à 16:52 @ 16 h 52 min

    Je vais être grosssier, mais en fait de geste concret, je propose le coup de pied au fion …
    pour une grande majorité de ces parasites ( hommes politiques compris) qui ne savent
    que nous tondre pour se goinfrer goulument !
    I have a dream 🙂

  • Nofont , 29 Août 2012 à 7:45 @ 7 h 45 min

    Ce gouvernement de potiches incapables se laisse mener par les syndicats car il n’ont même pas le courage de demander à ses fonctionnaires de travailler. Celui qui veut rester chez lui en a maintenant toutes les possibilités, et même s’il le souhaite, travailler dans une boite privée et se faire deux salaires. Qu’est ce qu’on attend pour virer tout ça !

  • bandit81 , 29 Août 2012 à 9:33 @ 9 h 33 min

    Je rejoint les deux commentaires précédents, les militaires qui sont assimilés fonctionnaires n’ont pas le droit de refuser une mutation sinon c’est la porte.

    Les fonctionnaires devrait en prendre de la graine, surtout que tout est mis en œuvre pour que leur mutation se fasse dans de bonne conditions (prime de déménagement, facilité de logement, etc etc )

    Donc pour le fonctionnaire récalcitrant, direction la porte avec coupe de pied au cul….non mais

    Et puis je suis sure que si ladite mutation était au soleil dans une ville balnéaire avec augmentation de salaire, nous n’en serions pas là aujourd’hui.

  • Pesneau , 29 Août 2012 à 10:32 @ 10 h 32 min

    Que doit-on faire de la MAUVAISE GRAINE ? Au feu de la géhenne !

  • Quéribus , 29 Août 2012 à 11:00 @ 11 h 00 min

    Bataillons de fonctionnaires + vote massif des musulmans + saupoudrage de quelques promesses-qui-n’engagent-que-ceux-à-qui-elles-sont-destinées et vous avez là la clé de l’ élection (et de la future réélection n’en doutons pas) de la gauche.

Les commentaires sont fermés.