Manuel Valls veut accélérer le grand remplacement

Les électeurs de gauche vont manquer en 2017, créons-en de nouveaux. Mercredi 28 août, Manuel Valls a présenté en Conseil des ministres un décret qui contraint les préfets à être plus laxistes en matière d’instruction des demandes de naturalisation et qui supprime le questionnaire sur les connaissances de la culture et des valeurs françaises.

L’objectif du ministre de l’Intérieur, transmis aux préfets, est d’atteindre au moins 100 000 acceptations de dossiers par an, contre 46 000 en 2012. Comme pour donner des gages de son immigrationnisme, le ministre a dévoilé une augmentation de 14% des naturalisations entre juillet 2012 et juillet 2013 et s’est réjoui que là où les demandes obtenaient 40% d’avis favorables des préfets en 2011, le taux est remonté à 61% aujourd’hui.

Dans une circulaire d’octobre 2012, l’obligation d’avoir CDI pour devenir français disparaissait et le fait d’avoir été un clandestin ne représentait plus un obstacle. De quoi prouver qu’en matière d’immigration, Manuel Valls, c’est un pas en arrière (cf. les récentes déclarations floues sur le regroupement familial) et dix pas en avant.

Articles liés

92Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Pierre ghi , 28 août 2013 @ 20 h 36 min

    c’est lorsque l’on se rend à l’étranger que l’on mesure les ravages de la république, nos hôtes à l’étranger ne savent plus ce qu’est un français, et commencent à trouver les “français” très peu éduqués !

  • mariedefrance , 28 août 2013 @ 21 h 02 min

    et lorsque l’on revient de l’étranger, on se demande si on se trouve bien dans un aéroport français.

    De toutes façons, aéroport ou pas, dans toutes les rues du pays, on peut constater un misérable maintien et habillement des “Français”.
    Même la barbe est à la mode !!

    Messieurs….. s’il vous plait, un peu de finesse.
    Ce n’est pas dans la barbe que l’on décèle votre virilité !

    Pour en revenir à Valls, il est évident qu’il est……………….. “socialiste”‘ tel
    clamé lors de leur récréation à La Rochelle.

    Il faut dire NON à ces équipes anti-France.
    DEHORS !

  • Psyché , 28 août 2013 @ 21 h 14 min

    Précisions sur l’action de M. Valls ici :

    http://lesmoutonsenrages.fr/2013/08/28/manuel-valls-veut-doubler-le-nombre-de-naturalisations/

    Le modèle pour la France, c’est Evry dont M. Valls a été le maire pendant plusieurs années.
    L’immigration était déjà son fond de commerce …

  • SEVANI , 28 août 2013 @ 21 h 21 min

    les Français commenceront a voter normalement quand ils seront tous islamisès peut etre que là ils comprendront car apparament çà bouge pas beaucoups !!!

  • Psyché , 28 août 2013 @ 21 h 27 min

    Il leur faudra peut-être comprendre qu’ils sont devenus une minorité. Le point de non-retour sera alors largement dépassé. C’est la technique de la grenouille que l’on fait cuire à petit feu.

  • Frédérique , 28 août 2013 @ 21 h 29 min

    Nous devons avoir un très bon taux d’immigration (comprendre une immigration massive) puisque dans un rapport l’ONU estime qu’en le maintenant nous conserverons notre courbe de démographie idéale.
    Par contre, l’Italie et l’Allemagne sont priées de mettre les bouchées doubles si elles ne veulent pas voir leurs populations vieillir.
    L’Allemagne 82 millions d’habitants sur un territoire plus petit que la France, la seule solution qu’on propose à son problème de vieillissement est une augmentation de l’immigration, ça promet pour l’avenir.
    http://www.un.org/esa/population/publications/migration/pressfr.htm

  • Christiane , 28 août 2013 @ 21 h 33 min

    Le gouvernement précédent n’était certes pas brillant, il a contribué largement à la situation dramatique dans laquelle nous nous trouvons; mais, celui qui, à présent occupe
    le pouvoir, n’est qu’un ramassis de brigands de la pire espèce, prêts à toutes les
    malversations, manipulations et mauvais coups pour la destruction rapide de notre pays et assurer leur pérennité aux commandes. D’autre part, si les ordres donnés sont
    contraires au Bien Commun du pays, les préfets ne sont pas obligés de s’y conformer.
    L’urgence de nous débarrasser au plus tôt de ces êtres nuisibles est de plus en plus pressante.

Les commentaires sont clôturés.