AGENDA | Colloque annuel du Centre d’Études et de Prospective sur la Science sur le thème « Vers une civilisation chrétienne »

Dominique Tassot

Le Centre d’Études et de Prospective sur la Science (CEP) tient son colloque annuel, ouvert à tous, sur le thème : « Vers une civilisation chrétienne » les samedi 27 & dimanche 28 septembre 2014, à la Clarté-Dieu, 95 Rue de Paris, 91400 Orsay.

Conférenciers : François Vallançon (“Les leçons de l’édit de Milan”), Dominique Tassot (“Les deux lignées dans la science”), Hugues Petit (“Il n’est pas de pouvoir politique sans principes religieux”), François de Siebenthal (“Solutions suisses à la crise économique”), Pierre Hillard (“Ils ne savent pas ce qu’ils font”), Didier Rochard (“Qu’est-ce qu’une radio chrétienne ?”), Alain Didier (“La tragédie chrétienne et nationale aux quatre derniers siècles”), Benoît Neiss (“Après l’incendie de Rome et des arts… Quel avenir pour notre culture ?”), Eric Davoust (“L’art peut-il ne pas être chrétien ?”).

Programme détaillé sur le site Internet du CEP, formulaire d’inscription à imprimer et renvoyer à l’adresse indiquée. Pour tout renseignement, courrier électronique à cep.colloques@gmail.com ou téléphone : 01 70 25 14 45 (Maxime), doté d’un répondeur.

> Quelques vidéos d’interventions réalisées dans le cadre de colloques du CEP

Autres articles

3 Commentaires

  • hermeneias , 28 Août 2014 à 10:11 @ 10 h 11 min

    J’espère qu’ils sont un peu réalistes sur l’état de notre société et du monde et que ça n’est pas trop du voeux pieux et du wishfull thinking entre gens de bonne compagnie

  • Charles , 28 Août 2014 à 11:35 @ 11 h 35 min

    Il y a un filtre simple,une sorte de porte magnétique qui permet de distinguer
    les sincères des faux culs faux nez de l’empire UMPS-FM-V2 voulant s’infiltrer:
    Prendre le temps d’étudier les comptes rendus scientifiques et historiques
    sur le linceul de Turin/Chambéry.

    Chacun reste libre de croire ou de ne pas croire (Dieu merci), mais personne
    se réclamant de notre héritage n’a le droit de continuer d’ignorer ce document.

    La réalité historique du personnage Christ et sa preuve documentaire nous permet
    de créer notre propre couche générationnelle dans la suite Chrétienne de 2.000 ans.

  • Jeanbart , 30 Août 2014 à 23:03 @ 23 h 03 min

    Le mieux , c’est -si possible d’y venir- : c’est toujours passionnant !

Les commentaires sont fermés.