Dupont-Aignan : “Il vaut mieux un Assad qui tient la Syrie, comme il valait mieux un Kadhafi en Libye, que le chaos de la charia”

Invité de Jean-Jacques Bourdin vendredi, Nicolas Dupont-Aignan a réaffirmé sa volonté de rétablir les frontières nationales et de lutter contre l’immigration. “Il vaut mieux un Assad, qui tient la Syrie, qui empêche l’effondrement du Liban, comme il valait mieux un Kadhafi en Libye que le chaos de la charia”, a estimé le président de Debout la France :

Articles liés

46Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Trahi , 28 août 2015 @ 14 h 21 min

    Ben ça alors, mieux que JMLP? Et oui, NDA le sauveur de la FRANCE, donmage qu’il soit contre le FN….

  • Trahi , 28 août 2015 @ 14 h 24 min

    Mais le pire n’est pas qu’il soit contre le FN, le pire c’est qu’il soit pour l’UMPS. Pour parler ainsi, il ne faut pas faire parti de ceux qui ont amené la FRANCE dans ce bourbier…

  • KIKI , 28 août 2015 @ 14 h 46 min

    Si il n’est pas FN, il au moins contre le gouvernement actuel ‘anti sarco et gauche)dans la même lignée que le FN, il doit y avoir des composantes dans les divers courants de pensées c’est cela un pays démocratique. Les libertés s’amenuisent car beaucoup en ont trop profités et exagérés.

  • Marino , 28 août 2015 @ 15 h 56 min

    La France, les pays de l’OTAN, les États-Unis ouvriront-ils enfin les yeux avant que soient tombés Damas, le régime et Bachar, ou faudra-t-il que Damas, le régime et Bachar tombent pour qu’ils comprennent enfin ?

    L’urgence est pourtant là, et chaque jour qui passe sans que le monde civilisé réponde par la guerre à la guerre qui lui a été déclarée renforce la puissance, le prestige, la capacité de nuisance et la capacité d’entraînement de l’État islamique.

    Il n’est pas question de rééditer les erreurs commises en Irak puis en Libye et de se figurer qu’il suffit d’abattre un dictateur et de détruire un État pour voir surgir sur la tombe de l’un et les ruines de l’autre une démocratie modèle.

    Hollande, tout en confirmant son soutien à une opposition démocratique modérée qui n’existe plus que dans ses rêves et dans les couloirs des palaces ou des congrès internationaux, a concédé que le régime syrien serait partie prenante dans la lutte et dans les négociations qui ramèneraient la paix.

    […]

    De toute évidence, le gaulliste Dupont-gnan.gnan lit ” Boulevard Voltaire ” et Dominique Jamet

    http://www.bvoltaire.fr/dominiquejamet/neutraliser-bachar,202054

  • Gérard Couvert , 28 août 2015 @ 16 h 02 min

    Gros nigaud Dominique Jamet est le vice-président de Debout la France, parti de Nicolas Dupont-Aignan ! de plus NDA à soutenu Robert Menard à Béziers … or R. Menard et D. Jamet sont les fondateurs de Boulevard Voltaire !

    Alors que c’est le gnan-gnan qui n’a rien compis au film ?

  • Gérard Couvert , 28 août 2015 @ 16 h 04 min

    pauvèpom il faut pas répéter sottement ce que disent les journaux … en quoi Dupont-Aignan est-il lié à l’UMPS ? en quoi est-il pour quelque chose dans le bourbier actuel ?

  • marie france,sorti des drapeaux , 28 août 2015 @ 16 h 04 min

    je lis tous les jours BD Voltaire et je suis très déçu par Dominique Jamet ,je le pensais vraiment anti gauche,anti immigrés ,et bien non,voilà que lui ancien journaliste de l’Aurore ,se met au politiquement correct ,un vendu

Les commentaires sont clôturés.