« 4e journée de réinformation » : Jean-Yves Le Gallou dénonce « une manœuvre de diabolisation du Monde »

“Robert Ménard, intervenant vedette d’un club de l’extrême… extrême-droite”, c’est le titre du Monde du 28 septembre pour évoquer la participation de Robert Ménard à la “4e journée de réinformation” organisée samedi 15 octobre par la Fondation Polémia que préside Jean-Yves Le Gallou (l’article peut être lu ici). Le fondateur de Reporters sans frontières interviendra de 14h30 à 16h sur le thème : « Comment les blogs changent les médias dominants ». Sont également prévus plusieurs “ateliers pratiques” (“Comment mieux utiliser les règles de la communication écrite sur les blogs ? Présentation, titrage, sous-titrage, chapôs, règles de lisibilité. Exemples et exercices.”, “La technique de l’entretien (écrit et radio). Comment créer du contenu. Comment donner la parole à des interviewés.”, “Comment créer des vidéos.”). Objectifs : “réfléchir” mais aussi “s’instruire pour vaincre”.

Contacté par Nouvelles de France, Jean-Yves Le Gallou estime que “cet article est une manœuvre très classique de diabolisation du Monde que contrôlent Matthieu Pigasse (de la banque Lazard) et Pierre Bergé (parrain de SOS Racisme)”. Les journalistes Abel Mestre (dont les liens avec l’extrême-gauche sont connus) et Caroline Monnot “présentent Polémia de manière parfaitement diabolisante, à base de phrases non sourcées, dont beaucoup sont apocryphes. “En gros, ils expliquent que M. Ménard va davantage se diaboliser et comptent sur ces amalgames pour le décourager”. Cela fera-t-il son effet ? “Je ne pense pas. Robert Ménard en a quand même vu d’autres”.

Voici la présentation de la « 4e journée de réinformation » par Jean-Yves Le Gallou :

Autres articles

Les commentaires sont fermés.