Nigel Farage : les partisans d’une Europe des nations ne sont ni des malades mentaux ni des dangers pour la civilisation

Le 23 octobre 2013 au Parlement européen de Strasbourg, Nigel Farage explique à ses confrères qu’ils doivent se préparer à perdre leurs places lors des prochaines élections, en 2014. Sourires moqueurs de ces derniers. Après avoir considéré les partisans d’une Europe des nations comme des malades mentaux, vous les traitez de dangers pour la civilisation occidentale, note-t-il avant de rappeler l’importance pour les États-nations de disposer de la maîtrise de leurs frontières. Autant parler à un mur…

Autres articles

19 Commentaires

  • ranguin , 28 Oct 2013 à 11:57 @ 11 h 57 min

    J’aime cet homme. Il a compris le problème de l’Union Européenne.
    Dommage qu’il ne soit pas Français. J’aurais été fier de le soutenir.

  • labolisbiotifool , 28 Oct 2013 à 12:12 @ 12 h 12 min

    Ce type a du courage et du charisme , avec sa voix de meuleuse à gravier 🙂
    L ‘ écouter est chaque fois un plaisir !
    Je voudrais bien qu ‘ il attire les foules …

  • Paule C , 28 Oct 2013 à 12:13 @ 12 h 13 min

    Une Europe des États-Nations, telle que l’envisage M. Farage, oui. Mais pas cette chose crypto-soviétique qui nous étouffe de plus en plus.

  • Psyché , 28 Oct 2013 à 20:27 @ 20 h 27 min

    On nous a vendu l’Europe et l’euro avec la promesse de jours meilleurs,
    On nous a bourré la tête et totalement désinformés pour nous faire voter “oui” à Masstricht de justesse
    On a pas tenu du “non” franc et massif contre la constitution européenne lors du référendum de 2005
    A présent, nous n’avons pas fini de payer pour l’Europe des mondialistes et francs-mac, succursale de l’Otan qui tue les identités, les peuples, les économies
    Oui, à une Europe des Nations Souveraines !
    Plaidons pour :
    – Le rétablissement de la souveraineté nationale en matière de commerce
    – Des accords de libre échange avec clauses de réciprocité négociées librement entre états souverains
    – Le rétablissement de la souverainté nationale aux frontières
    – Une politique d’immigration régulée comme semblable à celles du Canada et l’Australie
    – Le démantellement de l’euro qui opprime les économies et les peuples d’Europe du Sud

  • Marius , 29 Oct 2013 à 3:35 @ 3 h 35 min

    Moi aussi!

    Son parti est exactement ce qu’il faudrait en France, c’est à dire liberal économiquement, conservateur societalement et anti-fédéralisme européen. Malheureusement, ni la droite ni le FN n’ont adopté cette ligne jusque là et je ne vois aucun Nigel Farage français a l’horizon, tragique…

  • Alverma , 29 Oct 2013 à 8:45 @ 8 h 45 min

    Attention! C’est quoi une Nation? La France, la Bretagne? La Catalogne, le Pays Basque? les nationnalistes n’attendent que ça.

  • Marie Genko , 29 Oct 2013 à 9:29 @ 9 h 29 min

    Nigel Farage excellent comme toujours!

Les commentaires sont fermés.