Ces œuvres qui vont être “prêtées” à Abu Dhabi…

La gazette-en-ligne La Tribune de l’Art a mis en ligne le catalogue complet des œuvres bradées à Abu Dhabi. De nombreux chefs d’œuvre vont ainsi prochainement quitter la France. Le site note :

“Ce qui frappe également, c’est le nombre d’œuvres fragiles en raison de leur taille et/ou de leur matériau. C’est ainsi le cas d’une Femme debout de Giacometti, haute de 2,75m et large de seulement 32 cm, ce qui la rend particulièrement difficile à transporter.”

Le rédacteur note aussi l’absence de logique dans cette “accumulation vendue contre de l’argent.”

Ci-dessous quelques œuvres parmi celles qui partent :

Leonard de Vinci, La belle ferronnière Femme au miroir, du Titien Apollon au bain, par Girardon Paysage d’hiver, par Wang Hui St Jean baptisant le peuple, Poussin Autoportrait, Van Gogh, 1887

Autres articles

22 Commentaires

  • Jean Bon , 28 Oct 2014 à 14:25 @ 14 h 25 min

    Et les destinataires vont pouvoir regarder a) des representations humaines / b) des aoplogies d’une autre religion ? c) des corps denudes ?

    Confiture aux cochons disait ma grand mere…

  • fleurdenavet , 28 Oct 2014 à 16:03 @ 16 h 03 min

    et croisons les doigts pour que ces oeuvres magnifiques nous reviennent.

  • jejomau , 28 Oct 2014 à 17:48 @ 17 h 48 min

    dégueulasse… Les socialistes sont des dégueulasses…

  • Yves Tarantik , 28 Oct 2014 à 17:58 @ 17 h 58 min

    Oui Fleurdenavet, et sans être dégradées par quelque fanatique lobotomisé qui ne supporte pas la vue d’une femme non voilée !

  • sergio , 28 Oct 2014 à 18:04 @ 18 h 04 min

    En effet , de la confiture ” prêtée ” aux cochons !…..

  • eric-p , 28 Oct 2014 à 18:47 @ 18 h 47 min

    Franchement je ne comprends pas.
    Où est le problème ?
    La France ouvre une filiale du musée du Louvres à Abu Dhabi.
    Elle prête donc une (toute) petite partie de sa collection.
    Où est le problème ?
    Pourquoi évoquer le mot “brader” ?
    Pourquoi évoquer le terme de vente ???

  • Luc Ruy , 28 Oct 2014 à 19:37 @ 19 h 37 min

    1/ Sur l’utilisation du terme “brader” : article du Figaro :

    Aux termes de cet accord, le musée ”Louvre Abu Dhabi”, dont l’ouverture est prévue en 2012, se verra prêter des œuvres d’art par les musées français, notamment le Louvre, pour des durées allant de six mois à deux ans. D’une durée de 30 ans, il prévoit que les Emirats verseront en contrepartie une somme totale d’environ un milliard d’euros, dont 400 millions pour le musée du Louvre.

    2/ Sur les raisons pour lesquelles cette location est inacceptable :
    a – Dangers pour les œuvres lors de leur voyage
    b – Durée du “prêt” : 30 ans !!!!!!!!!!!!!!!
    c – Dangers provenant de l’islamisme
    d – Caractère rigoriste des Émirats Arabes Unis en inadéquation avec les œuvres envoyées : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/pays_12191/emirats-arabes-unis_12240/index.html
    e – Que justifie le dépôt d’œuvres appartenant à la France dans un pays étranger (et aussi étranger à notre culture) ?
    etc.

    Ces raisons me suffisent, je l’avoue.

Les commentaires sont fermés.