Thierry Carcenac, président socialiste du Tarn : «Mourir pour des idées, c’est une chose, mais c’est quand même relativement stupide et bête»

Thierry Carcenac, le Président socialiste du département du Tarn réagissait aux résultats de l’autopsie réalisée sur le corps de Rémi Fraisse, décédé dans la nuit de samedi à dimanche dans les manifestations contre le barrage de Sivens. Après s’être prononcé contre l’arrêt du projet, il a déclaré, selon les propos retranscrits par La Dépêche : « Mourir pour des idées, c’est une chose, mais c’est quand même relativement stupide et bête ». Avant d’ajouter : « Néanmoins, je tiens à dire que je comprends et que je me mets à la place des parents dans cette situation ».

Autres articles

17 Commentaires

  • marie france , 28 Oct 2014 à 11:20 @ 11 h 20 min

    c’est malheureux ,mais il vont nous refaire le coup “du brave et bon garçon”comme pour la mort du petit “rouge” cette fois entre “gauchos” qu’ils se débrouillent !c’est bizarre qu’ils n’aient pas mis en cause un identitaire ou un extrêmiste de Marine !!

  • patrick Canonges , 28 Oct 2014 à 11:31 @ 11 h 31 min

    Bien sûr que c’est stupide de mourir pour des idées stupides. C’est ce qu’il aurait du préciser.

  • Elégant , 28 Oct 2014 à 12:02 @ 12 h 02 min

    «Être socialiste, c’est une chose, mais c’est, quand même, surement, stupide et bête»

  • Charles , 28 Oct 2014 à 12:05 @ 12 h 05 min

    C’est qui est “bien ” avec les forces de l’empire, c’est que les zélites UMPS
    ne comprennent rien à rien à l’état d’esprit des personnes “exposées”.

    Un nouveau pas vient d’être franchi entre eux les “gros & grands”et les “autres”.
    Des personnes “normales” plutôt réservées et discrètes vont se mobiliser.

    Nous sommes dans la même situation que nos parents ou grand parents
    sous l’occupation Allemande ( et non pas “nazie”) en 1940/1944.
    Au début, les civils s’efforçaient de faire le dos rond & ne pas faire d’histoires.
    Puis l’évidence des violences Allemandes s’est imposée.
    Ensuite, pas à pas, des timides et des peureux se sont énervés.
    Progressivement,l’occupant s’est retrouvé sous surveillance constante de tous cotés.
    Etc, etc etc jusque au 6 Juin 1944….

  • Gisèle , 28 Oct 2014 à 12:27 @ 12 h 27 min

    Oui , c’est dommage de mourir pour la cause de Néron – François le fou ou de Ramsès – François le pharaon
    Un copain de Rémi a dit que la grenade était coincée dans la bretelle de son sac à dos .
    C’ était un accident stupide , tout comme l’a été le gazage des petits enfants de la Manif Pour Tous il y a un an . Il et ils n’avaient pas à être là ….( je persifle bien sûre ) Mais si les politiques et les médias sont honnêtes et logiques ( dans leur logique à eux bien sûre ) , c’est la conclusion qu’ils devraient émettre .

  • Gisèle , 28 Oct 2014 à 13:53 @ 13 h 53 min

    Je le répète :
    JE PERSIFLE !! Bien sûre !

  • Cap2006 , 28 Oct 2014 à 13:54 @ 13 h 54 min

    J’ai quand même l’impression que c’était de faire ce barrage qui est stupide.

    Visiblement, les etudes sembleraient aussi honteusement et délibérément mensongères que pour l’aéroport de Nantes : les coûts abusivement minimisés, les dégâts collatéraux ignorés, les solutions alternatives ridiculisées, et les bénéfices largement sur évalués.

    Tous les projets publics sont ainsi décidés.

    Après, se trouver face aux forces de l’ordre, que lon soit ecolo ou avec des poussettes, cest tres tres con.

Les commentaires sont fermés.