SONDAGE | Si vous en aviez l’opportunité, achèteriez-vous une arme à feu au marché noir ?

Bien sûr, cette question ne vaut pas incitation ni encouragement. Vos réponses sont totalement anonymes.

[poll id=”29″]

Merci de noter que, réalisé sans échantillon représentatif, ce sondage n’a qu’une valeur indicative. Il donne seulement une idée des opinions ou de la situation déclarée des lecteurs réguliers et occasionnels des Nouvelles de France.

Lire aussi :
> États-Unis : 65% des Américains préviennent qu’ils ne se plieront pas à une loi niant leur droit à l’autodéfense

Autres articles

39 Commentaires

  • PETIT , 30 janvier 2013 @ 8 h 34 min

    Avec les lois démagogiques de Taubira qui protège plus les truands que les citoyens, OUI, j’achèterais une arme pour défendre ma famille quand les hordes de voyous débarqueront dans mon village pour faire régner leur lois des quartiers!

  • Saz , 30 janvier 2013 @ 8 h 38 min

    Non, mais si la situation changeait et on m’obligeait de porter une burqua (comme veulent les fanatiques islamistes), alors un grand OUI!

  • gzz 40 , 30 janvier 2013 @ 8 h 49 min

    Je suis retraité d’une profession où l’arme fait partie du “paquetage”… j’ai appris à l’utiliser…et jusqu’à présent je n’en voyais pas l’utilité.
    J’habite dans une maison individuelle,et le quartier fait régulièrement l’objet de cambriolages..
    Une arme peut être dissuasive ,et bien orientée ,arrêter l’agresseur…

    Pour la justice je serais l’affreux qui a utilisé le droit à l’autodéfense…et bien entendu poursuivi …Tant pis .

    J’AI VOTE OUI !

  • Enoch , 30 janvier 2013 @ 9 h 18 min

    Il est certain que celui qui est force de loi peu imposer ca norme! L Etat renâcle toujours un peu plus l utilisation de la force legitime, sous la pression de gauche, l etat est pour eux culturellement suspect d oppression vis-a-vis du bon peuple.
    Cette mentalite post-68 nous a permis l emergence des quartiers a nouvelle norme ou une nouvelle loi est en vigueur, promulgue sous forme tacite mais tres efficacement applique, ou la peine de mort est de rigueur.
    Nous avons devant nous, 2 mondes qui vont s opposer avec des conceptions de la vie sociale en totale contradiction.
    Pour le moment les laches qui nous gouvernent, appuyer par la doxa mediatique ont achete la paix social grace aux impots, tout en castrant nos organes defensives (principalement l armee). Que va-t-il se passer en periode de grande reduction de depense publique?
    Nous sommes un peuple atomise face a des groupes communautarises de plus en plus revendicateur et qui en periode de paix et d abondance ont deja fait preuve d enormement de violence. Quels seront leurs comportements en periode de disette?
    Lorsque l histoire rentre dans une periode de trouble et d incertitude, il est toujours sage de se preparer au pire. Si rien ne se produit tant mieux par contre dans le cas inverse.
    Posseder une arme fait partie de ces preparations ce n est pas la seule!!!

  • Jeb Stuart , 30 janvier 2013 @ 9 h 37 min

    Bonjour

    Oui ,je suis partisan d’une arme a la maison
    je ne suis pas un de ces moutons qui va se laisser faire

    JB

  • Bavéraven , 30 janvier 2013 @ 10 h 10 min

    Non pas au marché noir pour faire gagner de l’argent à tous ces voyous qui les détiennent !Mais très officiellement OUI ! avec toutes les observations de John Knox auxquelles je souscris totalement !

  • Tonio , 30 janvier 2013 @ 10 h 50 min

    Car c’est bien le calibre, et non la puissance ou la létalité qui caractérise une arme de guerre.
    Les catégories de classement des armes en France ne reposent pas en premier ou uniquement sur la puissance, mais également sur la disponibilité des munitions dans les arsenaux ou sur le marché mondial de l’armement.

    Ce n’est peut-être pas votre logique, mais ce n’est pas illogique.

    Vous devriez être content : cela vous permet d’acquérir légalement des armes plus puissantes que celles des voyous (des calibres de chasse ou de loisir sont plus puissants et plus létaux que l’AK47…)

    Quant à l’acquisition d’une 22lr, si elle est d’épaule à rechargement manuel (verrou) avec un chargeur au plus de 9 munitions, elle n’est pas soumise à autorisation, mais à déclaration : vous n’avez pas à renouveler votre licence de tir tous les ans.

    Avant de râler contre la loi, ou d’envisager le marché noir, utilisez déjà les possibilités qu’elle vous offre : prenez votre licence de tir et faites l’acquisition d’une arme de 5ème ou 7ème catégorie. Et adhérez à une association de défense des porteurs d’armes à feu afin de maintenir et défendre vos/nos droits.

    Enfin, et en toute rigueur de terme, je ne dirais pas que “les voyous ont droit” : ils disposent, ou on leur tolère de facto…
    Cette précision montre bien que le problème de la détention d’armes dans les banlieues n’est pas celui de la législation, mais de l’exercice de l’autorité de l’Etat…

Les commentaires sont fermés.