Les petits producteurs dénoncent des normes étouffantes

Parmi leurs principales revendications, les agriculteurs réclament moins de normes. Pour les petits producteurs qui dénoncent une règlementation taillée pour les productions industrielles, c’est un enjeu de survie. Par conséquent, ils refusent de se plier à des normes qu’ils jugent parfois saugrenues et inutiles, comme cette agricultrice des Yvelines, qui doit changer la porte d’entrée de l’étable où elle élève ses chèvres :

Autres articles

3 Commentaires

  • anastasy , 29 Fév 2016 à 19:29 @ 19 h 29 min

    il y a davantage de fonctionnaires que d’agriculteurs !

    ça tombe du ciel tous les mois, pas besoin de forcer !

    faut bien les faire “travailler”; avec les normes, c’est pain bénit

    les autres services de l’état c’est pareil !

  • abramovitch , 1 Mar 2016 à 10:51 @ 10 h 51 min

    Tout est fait en France pour empoisonner le monde.Ces multiples règlementations programmées par des gens qui n’ont aucune notion réelle sur les sujets qui détruisent les volontés les plus affirmées de nos concitoyens.Nos élus dans leur grande majorité n’ont rien d’autre à faire que d’inventer de nouvelles lois qui viendront ainsi s’ajouter aux milliers de celles jamais utilisées.Nous sommes tous conscients de l’incompétence de ceux qui détiennent le pouvoir et qui nous ont menti ,à l’intérieur même de notre hémicycle.Nos mémoires sont-elles à ce point défaillantes,ou ne sommes nous que des pleutres qui ne savons que nous lamenter.
    En dehors des règles d’hygiène,nous devrions laisser respirer nos petits éleveurs et imiter de la sorte des pays comme l’Espagne où les agriculteurs et les éleveurs ne sont pas étouffés par des règles absurdes qui ne font que retarder une sortie de crise qui perdure et qui s’aggrave.
    Les véritables sujets qui minent les français,sont la conséqunce des manquements de nos élus qui ne veulent pas s’exprimer sur des sujets qui fachent,comme l’immigration,ce cancer qui paralyse des villes entières et qui nous situent devant des dangers extrêmes tels les meurtres,les vols et les viols.Nos journalistes pour la plupart sont à la botte d’un système vérolé qui les alimentent à satiété.Nos principaux alliés ne sont pas ceux souhaités par le plus grand nombre et nous avons préféré nous éloigner d’ une grande nation comme la Russie dont la population nous ressemble et qui demeure une force non négligeable.
    Allons nous rester impassibles devant tant de déviances qui ôtent toute joie de vivre et qui poussent de nombreux pères de famille à se suicider,sans que cela ne semble affecter nos élus,lesquels n’ont pas à affronter des fins de mois difficiles et qui préparent un avenir doré pour leurs enfants.Aujourd’hui nous n’avons plus d’excuses ,car internet nous ouvre les portes de la connaissance sur tous les sujets et toutes les disciplines.Ce que bêtement les principaux journaux nous dissimulent, nous le trouvons quasi instantanément sur la web.
    Nous ne devons plus faire confiance à nos deux principaux partis qui se cooptent et qui s’entraident afin de sortir indemnes de toutes les poursuites,dont nombreux de leurs membres sont accusés et qui se concluent par des non lieu,car nul n’ignore que la justice n’est pas indépendante,et surtout qu’elle n’est pas la même pour tous.

  • charles-de , 2 Mar 2016 à 14:45 @ 14 h 45 min

    C’est bien comme ca qu’ONT CREVE toutes les civilisations anterieures !!!
    La notre est en train de DEPERIR sous nos yeux !

Les commentaires sont fermés.