Le texte autorisant la recherche sur l’embryon a capoté

Alors que les députés du groupe des Radicaux de gauche (RRDP) défendaient jeudi une proposition de loi très controversée autorisant la recherche sur les embryons, le texte a été torpillé par l’opposition de droite. La raison ? L’UMP a fait jouer le temps. En effet, le groupe des Radicaux de gauche disposait jeudi d’une « niche parlementaire », seul créneau offert par le règlement de l’Assemblée pour permettre aux groupes minoritaires de défendre leurs propositions de loi. Or le RRDP a tenu à défendre trois propositions de loi : l’une instaurant une circonscription unique pour les élections européennes, la seconde sur la recherche embryonnaire et la troisième concernant le paiement des salaires et des loyers. Or le règlement veut que les « niches », qui ont lieu le jeudi, ne soient pas étendues au vendredi. Si le texte n’a pas le temps d’être adopté, il faut attendre la suivante, soit l’année prochaine en ce qui concerne les radicaux de gauche.

Or ce jeudi 28 avril, les débats ont duré très longtemps. Celui concernant le premier texte s’est ainsi déroulé de 9h30 à 18h30. En conséquence, en raison notamment du grand nombre d’amendements proposés par l’UMP et deux motions de procédures, le débat sur l’embryon a débuté à 19h. Trop tard pour que les Radicaux de gauche puissent espérer voir leur proposition aboutir. La décision a donc été prise d’arrêter la séance à une heure du matin suscitant la fureur des radicaux qui ont quitté l’hémicycle.

Lire aussi :
> DOCUMENT / Le discours de Jacques Bompard sur la légalisation de la recherche sur les embryons

Autres articles

18 Commentaires

  • Lea , 29 Mar 2013 à 10:28 @ 10 h 28 min

    Parfait. Enfin une bonne nouvelle !

  • Foxbat , 29 Mar 2013 à 10:36 @ 10 h 36 min

    Lorsque l embryon n est plus qu une matière première, cela donne ça :
    http://www.wikistrike.com/article-en-chine-on-mange-des-soupes-de-bebe-111820150.html

    A adresser aux députés et sénateurs …

    Messieurs les députés et senateurs, si vous n etes pas ecoeuré par cette photo, alors votez votre loi de mort et continuez à financer les docteurs Mengele.

  • Charly , 29 Mar 2013 à 11:04 @ 11 h 04 min

    Ne criez pas victoire trop tôt. Il est reporté. Les rad-socs franc-maçons n’y renonceront pas.

  • Charly , 29 Mar 2013 à 11:47 @ 11 h 47 min

    Même si cette victoire est provisoire, je félicite les députés de l’UMP.(minoritaires au parlement).
    Je constate que les perpétuels aboyeurs hostiles à l’UMP ne disent rien… Pas une once de félicitation. En revanche, dans le cas contraire, les critiques auraient plu.

  • Paul-Emic , 29 Mar 2013 à 11:48 @ 11 h 48 min

    je suis d’accord, rien n’empêche les socialistes de reprendre ça à leur compte si ce n’est que Hollande pourrait estimer qu’il a d’autres choses à faire pour l’instant.

  • Goupille , 29 Mar 2013 à 11:52 @ 11 h 52 min

    C’est une victoire par walk-over… Cela laisse une année de répit. D’autant que, au train où vont les choses, il peuvent n’être plus députés à ce moment-là.

    Mais quelle pantalonnade, cette Assemblée… Penser qu’un sujet aussi lourd de contenu moral, ontologique, spirituel, est laissé au hasard des dépôts d’amendements bidons effectués pour gagner du temps.
    Et que les minoritaires, comme les coucous des pendules suisses, sont autorisés à sortir une fois par an…

    Réjouissons-nous, leur cuisine électorale pour les Européennes est pour eux prioritaire.
    Que se serait-il passé s’ils avaient interverti l’ordre de passage de leurs propositions ?

  • Goupille , 29 Mar 2013 à 12:12 @ 12 h 12 min

    Immonde et débile. Mais pas étonnant : les Chinois mangent n’importe quoi, croient n’importe quoi. Et leur Grand Timonier les a entraînés à l’anthropophagie à coup de famines froidement voulues.

    Précisons que je ne suis pour rien dans ce trafic :
    “Mais ces prix sont argent de goupille comparé ensemble à ceux pratiqués par les cliniques”
    Ce qu’on appelle, en français classique, de la roupie de sansonnet.
    Le texte semble traduit du chinois après passage en guatemaltèque. Ceci doit expliquer cela.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen