Le texte autorisant la recherche sur l’embryon a capoté

Alors que les députés du groupe des Radicaux de gauche (RRDP) défendaient jeudi une proposition de loi très controversée autorisant la recherche sur les embryons, le texte a été torpillé par l’opposition de droite. La raison ? L’UMP a fait jouer le temps. En effet, le groupe des Radicaux de gauche disposait jeudi d’une « niche parlementaire », seul créneau offert par le règlement de l’Assemblée pour permettre aux groupes minoritaires de défendre leurs propositions de loi. Or le RRDP a tenu à défendre trois propositions de loi : l’une instaurant une circonscription unique pour les élections européennes, la seconde sur la recherche embryonnaire et la troisième concernant le paiement des salaires et des loyers. Or le règlement veut que les « niches », qui ont lieu le jeudi, ne soient pas étendues au vendredi. Si le texte n’a pas le temps d’être adopté, il faut attendre la suivante, soit l’année prochaine en ce qui concerne les radicaux de gauche.

Or ce jeudi 28 avril, les débats ont duré très longtemps. Celui concernant le premier texte s’est ainsi déroulé de 9h30 à 18h30. En conséquence, en raison notamment du grand nombre d’amendements proposés par l’UMP et deux motions de procédures, le débat sur l’embryon a débuté à 19h. Trop tard pour que les Radicaux de gauche puissent espérer voir leur proposition aboutir. La décision a donc été prise d’arrêter la séance à une heure du matin suscitant la fureur des radicaux qui ont quitté l’hémicycle.

Lire aussi :
> DOCUMENT / Le discours de Jacques Bompard sur la légalisation de la recherche sur les embryons

Autres articles

18 Commentaires

  • Goupille , 29 Mar 2013 à 12:15 @ 12 h 15 min

    Merci, l’UMP, grands stratèges en manipulation des temps de parole à l’Assemblée.

    Cela vous convient-il, comme remerciement ?
    Ou trouvez-vous que ce n’est pas sincère ?

  • Charly , 29 Mar 2013 à 13:02 @ 13 h 02 min

    C’est vrai qu’à deux, on ne peut pas bloquer grand chose !
    Cette réponse “sincère” vous suffit-elle ?

  • Charly , 29 Mar 2013 à 13:03 @ 13 h 03 min
  • Charly , 29 Mar 2013 à 13:22 @ 13 h 22 min

    Vous rêvez ! Ils iront au bout de leur mandat. Les socialistes sont attachés à leur carrière politique comme les grappes de moules sont accrochées aux rochers.
    Le 24 devait tout changer. Hollande devait retirer sa loi. On voit le résultat.

  • Paul-Emic , 29 Mar 2013 à 13:39 @ 13 h 39 min

    le pire reste donc du domaine du possible voire du probable.

  • claude , 30 Mar 2013 à 9:41 @ 9 h 41 min

    Etrange article qui rappelle le livre de Mo Yan (prix Nobel de litérature 2012): “Au pays de l’alcool”

  • Mas Jean-Marie , 30 Mar 2013 à 11:03 @ 11 h 03 min

    Bravo a nos députés, ils devraient nous représenter aussi bien pour tout.
    Pour le reste, aprés les prochaines législatives, il restera peu de socialistes, alors…….

Les commentaires sont fermés.