Alain Duhamel : “Le PS n’a jamais semblé aussi près de l’éclatement depuis sa refonte en 1971”

Alain Duhamel : “Le PS n’a jamais semblé aussi près de l’éclatement depuis sa refonte en 1971”

L’éditorialiste revient ce mercredi sur le choix de Manuel Valls de soutenir Emmanuel Macron plutôt que le candidat socialiste Benoît Hamon :

Articles liés

3Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Droal , 29 mars 2017 @ 22 h 11 min

    Le FR (la République) n’existe que parce que le FN existe. Plus le FN (le mal) est “fort”, plus le FR est “bon”.

    Macron a été nommé chef du FR (2 votants sur 3).

    Le PS mourant en Hamon, ressuscite simultanément en Macron qui pompe du PS et du LR (de façon plus discrète pour l’instant).

    L’homme : le FR
    L’âne : les votants
    La carotte : le FN (espérance & peur de l’âne) tenu par le FR qui l’agite devant l’âne comme il veut, plus ou moins loin de l’âne au bout de son bâton à ficelle.

    C’est tout.

  • Gisèle , 30 mars 2017 @ 0 h 15 min

    Tout cela c’est de la pure comédie ! Le PS est à l’affût, il n’attend que la victoire de son poulain .
    Taubira est embusquée, prête à bondir à l’appel .
    Delanoë quant à lui, a démissionné après la promesse d’un poste de ministre des LGBT ou secrétaire d’un nouveau secrétariat gay .
    Valls et les autres vont revenir .
    J’en connais qui vont pleurer !
    Mais ce sera trop tard ! Tu m’as voulu …tu m’as eu !

  • Charles , 30 mars 2017 @ 13 h 30 min

    Un film qui vient de sortir mais classé “dégoutant”
    par les Zozos-bobos de 20 minutes, donc peut être une référence.
    Patrick Timsit qui semble très bon.

    https://www.youtube.com/watch?v=l6KgnRurRcA

Les commentaires sont clôturés.