Des alternatives aux Boy Scouts of America

L’American Family Association publie une liste de mouvements chrétiens (dont un catholique) alternatifs aux Boy Scouts of America et appelle ses sympathisants à le quitter en expliquant à la direction pourquoi. La semaine dernière, après des années de pressions intenses du lobby gay, le mouvement a cédé en partie et permis à des mineurs gays militants d’intégrer ses troupes à partir du 1er janvier prochain. Quand ils sont majeurs, ils devront toutefois le quitter. Le lobby gay crie au scandale tandis que des chrétiens s’organisent pour fédérer les opposants à cette dérive inquiétante. Le 24 mai, dans son rendez-vous radiophonique quotidien “Focal Point”, Bryan Fischer, le directeur de l’analyse des enjeux de l’American Family Association, a surnommé les BSA “Boy Sodomizers of America.”

Articles liés

3Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • jejomau , 29 mai 2013 @ 10 h 40 min

    LEGARET ….. S’il est élu…… est décidé à interdire le “mélange des Genres” dans les mouvements de jeunesse. Vos enfants seront protégés à Paris. D’ailleurs il interdira aussi la Gaypride du 29 juin

    iNSCRIVEZ VOUS pour les Primaires dans le but de pouvoir voter à Paris pour le Maire que VOUS aurez choisi :

    http://primaireparis.fr/

  • Oktavius , 31 mai 2013 @ 19 h 17 min

    Les BSA ont tenu bon pendant des années : Dominique Bénard, ancien commissaire général des scouts de France et haut responsable jusqu’en 2007 de l’Organisation Mondiale du Mouvement Scout avait fermement condamné en 2011 cette opposition, de même que la position des évêques français contre l’idéologie du genre ! http://fr.indaba-network.net/?p=1618

  • Xyphiasuloe , 1 juin 2013 @ 3 h 14 min

    Je suis étudiant et éducateur cadre en région parisienne dans un mouvement scout réputé conservateur, et je pense sincèrement que les mouvements scouts ont des progrès à faire en matière d’accueil des personnes homosexuelles. Je trouve très regrettable que les personnes qui écrivent ce type d’article ne se mettent pas à la place des quelques jeunes qui se découvrent des tendances homosexuelles, et se trouvent complètement désemparés et marginalisés. Alors même que ce sont eux qui ont le plus besoin d’accompagnement.

Les commentaires sont clôturés.