Quand la future “élite” de la France fait la fête…

Un groupe d’étudiants de la prestigieuse école de commerce ont fêté la fin des cours dans la nuit de mardi à mercredi. Des murs ont été tagués, de l’alcool renversé et des chaoses jetées hors des locaux. Une enquête a été ouverte par le commissariat de Vélizy :

Autres articles

10 Commentaires

  • ranguin , 29 mai 2014 @ 17 h 40 min

    Pauvre conne ! prends de l’âge avant de réciter pêle mêle ce que tes profs gauchos t’ont enfoncé dans le crâne.

    Nous sommes passés par là.
    A 20 ans il est bon d’être de gauche, à partir de 50 on fini par se poser les bonnes questions, parce qu’on a une famille.

  • lucotin , 29 mai 2014 @ 17 h 47 min

    un minimum serait de ne pas leur attribuer le diplôme ?

    Je ne sais pas ce qu’en pense un ancien élève bien en vue actuellement ,

    Pas grand chose sans doute… comme d’habitude… l’étudiant de la vidéo lui souffle la réponse : “dédramatisons”.

  • Gisèle , 30 mai 2014 @ 0 h 11 min

    Depuis 68 , rien n’a changé !
    Dans le fond , j’ai l’impression d’avoir encore 18 ans !

  • pas dupe , 30 mai 2014 @ 8 h 37 min

    Elite formatée !
    Si seulement ils se rendaient compte que leur(s) petite(s) dérive(s) un jour réapparaitra sous forme de chantage !!!
    C’est bien le but !

  • scandaledahy , 30 mai 2014 @ 10 h 31 min

    C’est l’école des fous. En entrant le discours du directeur est de dire que vos enfants seront transformés et vous ne les reconnaîtrez plus ! Cela fait froid dans le dos !

  • la sainte lance , 30 mai 2014 @ 12 h 55 min

    Puisque l’on connaît les participants, il est donc possible de leur faire payer la casse.Dès que l’on touche au porte-feuilles… la sagesse revient.
    En revanche, il hors de question que le contribuable paye ses “débordements”; ces jeunes étudiants doivent prendre leur responsabilité et assumer totalement les conséquences de leur comportement.
    A défaut de paiement, c’est l’exclusion de l’Ecole, et interdiction de passer leur diplôme cette année, ils repasseront l’an prochain.

  • monhugo , 30 mai 2014 @ 14 h 16 min

    Les “chaoses” (sic) jetées par les fenêtres, ce sont des meubles.
    Voir, pour détails :
    http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/hec-2014-promo-racaille,80151
    Une enquête est ouverte au commissariat de Vélizy. Qui sera vite bouclée (bâclée), on l’imagine. Les “zélites” actuelles sauront couvrir les futures zélites (d’autant plus rapidement qu’on est souvent “ancien d’HEC”, de père et/ou mère en fils/fille).

Les commentaires sont fermés.