Réapparition du Secrétariat d’Etat chargé de la Famille

Avec le départ de Christine Lagarde à la tête du FMI, le gouvernement a subi un léger remaniement. Parmi les principaux déplacements, on note que François Baroin devient ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, Valérie Pécresse devient ministre du Budget, Laurent Wauquiez est quant à lui nommé ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Le député radical Jean Léonnetti entre au gouvernement comme ministre chargé des affaires européennes. L’ex judoka David Douillet est nommé secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger.

L’évènement notable de ce mini-remaniement est la réapparition du secrétariat d’Etat chargé de la Famille. C’est Madame le député Claude Greff qui occupera ce poste qui avait été créé en 2008 et occupé par Nadine Morano avant d’être supprimé lors du remaniement ministériel du 14 novembre 2010. Claude Greff a été infirmière hospitalière. Elle est mariée, mère de 4 enfants et membre du Haut conseil à l’intégration.

En pleine affaire Chantal Sébire, Claude Greff, alors députée, s’était prononcée à demi-mots pour l’euthanasie avant de voter contre : “Il nous faut aujourd’hui envisager les situations insupportables qui n’entrent pas dans le cadre des soins palliatifs. Des pays européens comme la Belgique et les Pays-Bas permettent déjà aux médecins de provoquer directement la mort d’un patient dans certains cas extrêmes, après autorisation de plusieurs commissions et à la demande du malade et de sa famille”, avait-elle déclarée.

Le nouveau secrétaire d’Etat a également exprimé son soutien au Planning familial à l’occasion d’une question écrite adressée le 15 juin 2010 à Nadine Morano : “les crédits alloués à ces associations connaissent une baisse conséquente qui menace leur viabilité. [Claude Greff] lui demande donc quelles mesures envisage le Gouvernement pour soutenir le planning familial”.

Autres articles