Manuel Valls : “Il y a entre 10 000 et 15 000 salafistes en France” (sachant qu’il faut plus de 20 policiers pour suivre chacun d’entre eux 24h/24)

Manuel Valls était l’invité du “Grand Rendez-Vous” ce dimanche sur i>Télé, en partenariat avec Europe 1 et Le Monde. Le Premier ministre revient dans cette première partie sur l’attaque en Isère (“Nous vivons une menace terroriste majeure”) et sur la question globale du terrorisme (“les premières victimes de Daesh sont les musulmans”). Selon lui, “il y a entre 10 000 et 15 000 salafistes en France”. Sachant qu’il faut plus de 20 policiers pour suivre chacun d’entre eux 24h/24, la situation de notre pays semble complètement incontrôlée…

Articles liés

20Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Phénix Royal , 30 juin 2015 @ 7 h 47 min

    Parfaitement d’accord avec cette méthode non-violente qu’on aurait déjà dû appliquer depuis 10 ou 20 ans. Mais on est face un lobby gigantesque renforcé par la spéculation, l’addiction au pétrole, voilà la racine du mal d’aujourd’hui.
    Les intérêts individuels d’un classe internationale privilégiée ont conduit nos peuples d’occident dans un mur.

    Cela fait pas mal de temps qu’on pourrait se passer du pétrole si l’on s’en était donné les moyens, mais les domaines de recherche concernés ne trouvent, comme par hasard, que très peu de financement. Rien que la stagnation du développement de la géothermie ou des moteurs mécaniques à hydrogène en sont la preuve flagrante. Cela fait des années qu’on a la technologie pour en tirer profit mais rien n’avance… le profit avant-tout.

  • rorol , 30 juin 2015 @ 9 h 24 min

    bizarre il ne fait plus d’anti FN,

  • Trahi , 30 juin 2015 @ 10 h 48 min

    Heureusement, il y a assez que HermanParipath qui ronge l’OS du FN et n’arrête pas de sucer mlp jusqu’à la moelle…..

  • nauticat , 30 juin 2015 @ 20 h 02 min

    bonsoir ,et sachant qu’il y a 30 ministres incompétents et 450 députés du même tonneau ,combien de coups de pieds au “derche ” faudra-t-il pour les éjecter ?

  • Marino , 1 juillet 2015 @ 9 h 04 min

    Abdelali Mamoun, porte-parole du conseil des imams de France, imam de la mosquée d’Alfortville a tenu des propos particulièrement véhéments à l’encontre de la mouvance salafiste en France. Il a estimé aujourd’hui sur BFM TV que “les salafistes en France étaient une mauvaise chose pour l’islam, car ils se replient sur eux-mêmes, ils refusent toute forme d’ouverture aux valeurs républicaines, pour eux la laïcité, il n’en est pas question, pour eux la démocratie est la mécréance (…) à partir de là un salafiste ne peut pas s’intégrer en France. On compte à peu près 90 mosquées salafistes en France, une bonne quarantaine qui seraient véritablement sous l’emprise de leaders salafistes, donc à partir de là, il faut faire un travail de nettoyage j’en appelle aux pouvoirs publics pour faire ce travail. ” a-t-il ajouté.

    Les salafistes “ne peuvent pas s’intégrer en France”, dit l’imam de la mosquée d’Alfortville

    https://www.youtube.com/watch?v=wcN13_ENWfI

  • appeals , 7 juillet 2015 @ 8 h 57 min

    C’est rigolo, en Tunisie on ferme les mosquées ” à risques” et en France on va les subventionner au même titre que tout un réseau de soi-disant associations musulmanes.
    Quelle est belle notre France, et si généreuse, c’est vrai que nous sommes un pays humaniste à la pointe de l’intégration, alors que je pensais désintégratuion, mais que je suis donc bête…

Les commentaires sont clôturés.