Couvre-feu en Guadeloupe : « Une situation pas aussi grave que le disent les autorités »

Couvre-feu en Guadeloupe : « Une situation pas aussi grave que le disent les autorités »

Face à une forte détérioration de la situation sanitaire, l’état d’urgence a été déclaré, le 28 juillet, en Guadeloupe. Un couvre feu de 21 heures à 5 heures du matin sera mis en place à compter du 30 juillet tandis que les manifestations et événements sportifs ne seront autorisés que «dans la limite de 50 sportifs maximum» à partir de cette date. Philippe Belair, secrétaire général de la CGT Santé Guadeloupe, parle d’une «situation compliquée» dans le département, «mais pas aussi grave que le disent les autorités». Si seulement 17% des habitants sont complètement vaccinés, il indique que «d’autres formes de prise en charge peuvent être mises en place», et pour moins cher, comme l’utilisation de l’ivermectine :

Articles liés

1Commentaire

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • DOUCET , 30 juillet 2021 @ 12 h 43 min

    17% de vaccinés: soit 3 fois moins qu’e France métropolitaine; le problème est là. C’est de la coercition.

Les commentaires sont clôturés.